Affaires Patrick Poivre d'Arvor et Dominique Strauss-Kahn : ces troublantes déclarations avant les scandales

En 2011, Dominique Strauss-Kahn (DSK) était l'un des hommes politiques préférés des Français. Candidat à l'élection présidentielle de 2012, celui qui était à l'époque directeur général du Fonds monétaire international (FMI) ne verra jamais l'intérieur du palais de l'Elysée en tant que chef de l'État. Le 14 mai 2011, il est arrêté à New York, suspecté d'avoir commis un viol sur Nafissatou Diallo, une femme de chambre au Sofitel. Le scandale est l'un des plus grands de la décennie, et sera l'un des premiers à libérer la parole des femmes victimes de violences sexuelles, notamment de la part d'hommes influents. 10 ans plus tard, c'est au tour de Patrick Poivre d'Arvor (PPDA) d'être mis sous le feu des projecteurs, accusé par une vingtaine de femmes d'agressions ou de tentatives d'agression sexuelle. Dans un sketch datant de l'époque DSK, l'humoriste Stéphane Guillon avait prévu la chute du journaliste.

Mercredi 11 mai 2022, les journalistes de 21H Médias se sont plongés dans des centaines d'heures de vidéos et d'archives datant de mai 2011. Les médias se sont embrasés, aussi bien en France qu'outre-Atlantique, en découvrant l'horreur dont on accusait un homme au demeurant intouchable. Parmi toutes les images épluchées, ils ont retrouvé celles de l'arrestation, mais aussi de nombreux témoignages de politiques et anonymes criant au complot, à la veille de la présidentielle. Nos confrères ont également déterré un sketch de Stéphane Guillon, datant de février 2009. Deux ans avant le scandale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles