Publicité

Aides à domicile : quelles aides financières ?

L’APA

L’Allocation Personnalisée à l’Autonomie est destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus si tant est qu’elles résident en France de façon stable et régulière et peuvent attester d’une perte d’autonomie évaluée entre les GIR 1 et 4. Le GIR (pour Groupe-Iso-Ressources) étant un indice dont le niveau (entre 1 et 6) est déterminé par un.e professionnel.le du Conseil Départemental. Pour en faire la demande, il suffit de retirer un formulaire Cerfa n° 16301*01 auprès des Services Départementaux des Solidarités et de l’Insertion de votre mairie, d’un CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou un CLIC.

La PCH

La Prestation de Compensation du Handicap peut permettre de prendre en charge certains frais liées à la perte d’autonomie d’un demandeur en incapacité absolue de réaliser une activité de la vie quotidienne sans assistance. Il faut néanmoins que ce dernier ait entre 20 et 60 ans moins de 60 ans ou ait été éligible à la PCH avant ses 60 ans s’il est plus âgé. À noter : les bénéficiaires de moins de 20 ans doivent toucher l’AEEH (Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé). Cette aide peut être demandée via une lettre recommandée avec avis de réception adressées à la Maison Départementale des Personnes Handicapées du département dans lequel réside le futur bénéficiaire.

Le crédit d’impôt

L’emploi d’aides à domicile salariées peut permettre au bénéficiaire (...)

Lire la suite sur Top Santé

L’hypophosphatémie liée au chromosome X : c'est quoi ?
Les 5 plats faibles en calories du menu McDonald's qui sont parfaits si vous suivez un régime
Ce médicament retiré de la vente : vérifiez vos boîtes, des somnifères peuvent y être par erreur
Congeler ces 5 aliments les rend plus sains affirme un médecin
Sophie Davant : les 4 indispensables de son alimentation pour une vie saine