Alain Delon soupçonné d'assassinat : son interview surréaliste à la sortie d'une garde à vue

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"J'étais tellement vrai, tellement direct, tellement pur, tellement sincère", disait Alain Delon de lui-même sur France 2 en 1991. Personne d'autre que lui-même n'aurait pu décrire le tempérament de l'acteur. Alors qu'il est au pic de sa carrière et est l'un des hommes les plus adulés du cinéma français, il se retrouve mêlé à une sombre affaire d'assasinat. Ami avec des figures du grand banditisme, il est soupçonné en 1968 d'avoir fomenté un homicide avec son ami François Marcantoni. "En 1968, Alain Delon est en plein tournage du film La Piscine avec Romy Schneider quand des policiers viennent l'interroger", raconte BFMTV. Lundi 27 juin 2022, dans Ligne Rouge, la chaîne s'intéresse à la carrière de l'acteur, mais aussi à cet épisode qui ne l'a manifestement que peu ébranlé. En témoigne une interview surprenante donnée juste après une garde à vue.

Le 1er octobre 1968, le corps de Stevan Markovic est retrouvé dans une décharge publique à Elancourt (Yvelines). L'homme est un ressortissant yougoslave, "ami, garde du corps et homme à tout faire" d'Alain Delon. Sauf qu'avant d'être retrouvé mort et enroulé dans des sacs de jute, l'homme avait laissé une lettre à son frère, dans laquelle il impliquait l'acteur célèbre et François Marcantoni. Lorsqu'il s'interrogent sur le mobile du crime, les policiers s'intéressent à la piste du mari jaloux. En 1968, Alain Delon est marié à Nathalie Delon, avec qui il a deux enfants. "Alain Delon a-t-il souhaité éliminer un homme qui s’est montré trop (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles