Publicité

Alexia Laroche-Joubert : pourquoi elle n'a pas vécu "comme une tragédie" la mort du père de sa fille

Vendredi 8 décembre 2023, c'est Alexia Laroche-Joubert qui a répondu aux questions des journalistes de l'émission Libre à vous diffusée sur Le Figaro TV ÎIe-de-France. La célèbre productrice a été interrogée sur la pire épreuve qu'elle a dû traverser durant sa vie. "Je n'ai jamais vu ma vie comme une épreuve, même dans les tragédies", a-t-elle déclaré dans un premier temps avant de donner des exemples concrets, comme la mort du père de sa fille survenue le 9 juillet 2003. "Je pense que j'ai des ratés plus que des épreuves. Je me suis pris le mur quelquefois, j'ai raté le virage, mais même la mort du père de ma fille [...], je ne l'ai pas vécu moi comme une tragédie", a-t-elle lancé. Comme si elle savait qu'une telle déclaration allait interpeller, elle a tenu à la clarifier directement. Alexia Laroche-Joubert a assuré que cette tragique disparition était bien entendue une "tragédie" pour sa fille. "J'ai reçu tellement d'amour de mon père que je vois ce que c'est que de vivre sans père", a-t-elle ainsi déclaré.

De son côté, pour affronter ce deuil, elle a préféré se souvenir de tous les beaux moments qu'elle a pu partager avec celui qui lui a donné sa fille, Solveig, à savoir Yan-Philippe Blanc, ancien PDG de Warner Music France. "J'ai eu la chance d'avoir vécu avec un homme fantastique pendant le temps qui [lui] avait été accordé." Pour rappel, le père de sa fille est mort dans un accident de moto alors qu'il n'avait que 39 ans. L'ancienne directrice de la Star Academy était, elle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite