Alice Evans partage des textos odieux venant de son ex-mari, Ioan Gruffudd, adressés leur fille

Alice Evans a partagé des captures d'écran de textos entre son ex-mari, Ioan Gruffudd, et leur fille aînée pour contester les affirmations qu'il a faites dans un récent dossier de demande de garde.

La semaine dernière, l'acteur gallois a déposé des documents judiciaires à Los Angeles demandant la garde conjointe de leurs filles, Ella, 12 ans, et Elsie, huit ans. L'actrice a répondu à la nouvelle sur les réseaux sociaux en qualifiant ses actions de « chasse aux sorcières ».

Ce week-end, elle a reçu une copie de la demande de son ex et s'est filmée en train de pleurer en la feuilletant, qualifiant ses propos de « mensonge après mensonge après mensonge ».

Dimanche (17 juillet 22), elle a démenti l'idée qu'elle était une mère négligente et qu'il était la personne s'occupant principalement de leurs enfants en partageant des textos venant apparemment de lui et adressés à Ella. « Quelqu'un voit-il une légère différence dans la façon dont mon mari présente ses relations avec ses enfants et la réalité ? C'est juste UN texto. Vous le croyez toujours tous ? », a écrit l'actrice des 102 Dalmatiens à côté d'une capture d'écran du message.

Dans celui-ci, on peut lire que Ioan Gruffudd explique à Ella pourquoi il ne l'emmènera pas à un concert. « La dernière fois que toi et moi avons parlé, tu m'as menacé d'appeler les services de protection de l'enfance. Tu as ensuite piraté mon Instagram et publié des commentaires dégoûtants qui ont fait les gros titres. Beaucoup de choses doivent se passer avant que quelque chose comme ça ne devienne possible. Je vois un psychologue, tu devras également recommencer à en voir un. Avant que cela n'arrive, nous ne pourrons pas avancer comme si de rien n'était, car tes actions ont été beaucoup trop graves. »

Dans un autre échange, l'acteur des Quatre Fantastiques y annonce à Ella qu'ils ne pouvaient pas aller à Universal Studios parce qu'il devait rester en sécurité chez lui, pour le bien de sa petite amie Bianca Wallace, qui souffre de sclérose en plaques. « Que se passe-t-il chaque fois que mon aînée demande à voir son père, a écrit Alice à côté de la capture d'écran. Des excuses bidons pour expliquer qu'il ne peut pas. »

Ioan Gruffudd n'a pas encore répondu à ses derniers commentaires.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles