Alimentation : 91% des Français consulteraient un étiquetage évaluant l’utilisation de pesticides s’il existait

iStock/thebigland88

Afin de nourrir les débats sur le projet d'affichage environnemental, le Collectif En Vérité, qui réunit 60 marques alimentaires demandant la transparence sur les emballages, a décidé d'interroger les Français sur ce sujet. Majoritairement d'accord quant à l'utilité de cette mesure, leur première raison concerne la présence de pesticides dans les produits achetés, dont les effets sur la santé font l’objet de nombreuses interrogations.

Dans les rayons des supermarchés, les consommateurs peuvent connaître la composition nutritionnelle de certains plats et aliments en guettant la présence du Nutri-score. Il s’agit de ce petit logo apposé sur les emballages qui note les produits de A, vert foncé, pour les plus favorables sur le plan nutritionnel, à E, orange foncé, pour les moins favorables, bien utile pour comparer les produits en un coup d’œil quand on fait ses courses et identifier ceux à privilégier. Et si, en plus, il était possible d’avoir aussi accès à un affichage environnemental ? Le Collectif En Vérité, qui réunit 60 marques alimentaires demandant la transparence sur les emballages, a décidé d'interroger les Français pour comprendre ce qu’ils souhaitent vraiment savoir et voir, à même le packaging, concernant la valeur environnementale de leur alimentation. Le sujet de cette étude menée par l’institut de sondages BVA n’a pas été choisi au hasard puisque la loi "Climat et Résilience" votée en 2021, mais plusieurs fois repoussée, traduit une partie des 146 propositions de la « Convention citoyenne pour le climat », comprend une telle mesure.

Le ministère de l’Ecologie précise en effet qu’en ce qui concerne la partie dédiée à « des citoyens mieux informés » figure la « création d’une étiquette environnementale pour afficher l’impact, notamment sur le climat, des produits que nous consommons À l’issue une phase...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

VIDÉO - Christophe Brusset alerte sur la malbouffe, "la première cause de mortalité dans le monde" : voici comment bien choisir ses produits