Publicité

Alzheimer : pourquoi certains patients sont-ils irritables, agités et anxieux ? Une étude répond

La maladie d’Alzheimer touche près d’1,2 million de personnes en France. Plusieurs symptômes caractérisent cette maladie, telle qu’une “altération croissante de la mémoire et des fonctions cognitives ainsi que des troubles du comportement”, comme l’explique Santé Publique France. On note notamment de l’irritabilité, de l’agitation, mais aussi de l’anxiété chez les malades. Il s’agit de symptômes neuropsychiatriques de la maladie.

Mais quelles sont les causes de ces symptômes neuropsychiatriques. C’est la question que se sont posés des chercheurs de l'Université de Pittsburgh, aux États-Unis. Selon eux, ces symptômes pourraient résulter d'une inflammation cérébrale. Leurs résultats sont publiés dans JAMA Network Open.

“Les symptômes neuropsychiatriques tels que l'irritabilité, l'agitation, l'anxiété et la dépression comptent parmi les symptômes les plus difficiles à traiter chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer”, présente dans le communiqué Cristiano Aguzzoli, post doctorant au sein de l’université de Pittsburgh, qui précise que ces symptômes sont “difficiles à contrôler, n’ont pas de cause claire et rendent difficile, pour les familles, de prendre soin de leur proche sans beaucoup de soutien”.

Selon des études précédentes, menées par la même université, une inflammation cérébrale excessive jouerait un rôle dans le déclenchement de la maladie. De même, elle aurait un impact dans l’apparition de la bêta-amyloïde et la protéine tau, tous deux étant des symptômes précliniques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite