Alzheimer : pratiquer cette activité 6 minutes par jour aiderait à prévenir la maladie

ISTOCK / KatarzynaBialasiewicz

Près de 50 millions de personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle se caractérise principalement par des troubles de la mémoire récente, une perte progressive des facultés cognitives et de l'autonomie. S'il n'existe pas de traitement à ce jour, des chercheurs de l'université d'Otago (Nouvelle-Zélande) ont découvert que pratiquer seulement six minutes d'exercice de haute intensité permettrait de retarder l'apparition de la maladie. Leur étude a été publiée le 11 janvier 2023 dans la revue The Journal of Physiology.

Selon les chercheurs de l'étude, une protéine appelée "facteur neurotrophique dérivé du cerveau" ou "BDNF" stimulerait la capacité du cerveau à réaliser de nouvelles connexions, à former et stocker des souvenirs, améliorerait l'apprentissage et favoriserait globalement les performances cognitives ainsi que la survie des neurones.

Les scientifiques ont ainsi tenté de trouver quelle serait la meilleure méthode non médicamenteuse pour stimuler cette protéine bien particulière. "Le BDNF s'est révélé très prometteur dans les modèles animaux, mais les interventions pharmaceutiques n'ont jusqu'à présent pas réussi à exploiter en toute sécurité le pouvoir protecteur du BDNF chez l'Homme", a expliqué Travis Gibbons, auteur principal de l'étude, dans un communiqué.

Dans le cadre de leurs travaux, les chercheurs ont donc sollicité la participation de 12 adultes actifs, six hommes et six femmes âgés respectivement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite