Publicité

Alzheimer : ce régime alimentaire réduirait le risque de démence de 23%

Le régime méditerranéen, qui a le vent en poupe, diminuerait les risques de déclin cognitif, selon une nouvelle étude.

La maladie d’Alzheimer prend une ampleur considérable ces dernières années. Environ 1 million de personnes en souffrent en France, selon les chiffres de la Fondation Vaincre Alzheimer. Cela représente 8% des Français âgés de plus de 65 ans. Et chaque année, ce sont 225 000 nouveaux cas qui sont diagnostiqués dans le pays. Outre cette pathologie, parfois décrite comme le « grand mal du XXIe siècle », plus de 46 millions de personnes étaient atteintes d’une maladie neuro-évolutive en 2015. Un véritable fléau, contre lequel les scientifiques tentent de lutter, en faisant avancer les recherches.

Selon une nouvelle étude de la UK Biobank, publiée au sein de la « BMC Medicine » le 14 mars 2023, le régime méditerranéen, considéré comme anti-inflammatoire, diminuerait les risques de démence de 23%. Pour mener cette enquête, les chercheurs ont analysé les données de 60 298 personnes dans le pays, en s’intéressant à leurs habitudes alimentaires pendant dix ans. Au cours de cette décennie, pas moins de 882 cas de démence ont été enregistrés. « La démence a un impact sur la vie de millions de personnes dans le monde, et il existe actuellement des options limitées pour traiter cette maladie. Trouver des moyens de réduire notre risque de développer la démence est donc une priorité majeure pour les chercheurs et les cliniciens », indique le Docteur Oliver Shannon, maître de conférences en nutrition humaine et vieillissement à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi