Publicité

Alzheimer : un test sanguin capable de dépister la maladie

Selon une étude britannique, la maladie d’Alzheimer pourrait être dépistée à l’aide d’un simple test sanguin trois ans et demi avant son diagnostic.

Des chercheurs du King's College London et de l'Institute of Psychiatry, Psychology & Neuroscience ont mis au point une petite révolution. Leurs recherches, dévoilées le 29 janvier dans la revue britannique  « Brain », permettrait d’élaborer un test sanguin capable de détecter la maladie d’Alzheimer plus de trois ans avant son diagnostic.

Dans un communiqué, on apprend que « les composants du sang humain peuvent moduler la formation de nouvelles cellules cérébrales, un processus appelé neurogenèse. » La neurogenèse est impliquée dans l’apprentissage de la mémoire et se développe dans la partie du cerveau appelée hippocampe. Alzheimer affecte certaines de ces cellules lors des premiers stades de la maladie.

Cette neurogenèse n’avait pas encore été analysée chez les patients mais les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang sur plusieurs d’entre eux et ont découvert que « les échantillons de sang prélevés (…) sur des participants qui se sont ensuite détériorés et ont développé la maladie d'Alzheimer ont favorisé une diminution de la croissance et de la division cellulaires et une augmentation de la mort cellulaire apoptotique. »

Diversification avant validation

Les chercheurs estiment qu’il « pourrait s'agir d'un mécanisme de compensation précoce de la neurodégénérescence (perte de cellules cérébrales) que connaissent les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ».

Si ces résultats sont validés, un test...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi