Comment aménager des WC pour une personne à mobilité réduite ?

Getty Images/iStockphoto

Pour commencer, vous devez assurer une bonne circulation dans vos WC. La porte doit avoir une largeur minimale de 90 cm et s’ouvrir sur l’extérieur. Il est également conseillé que l’amplitude d’ouverture de la porte soit de 1,70 mètre. Par ailleurs, une distance d’un mètre entre la cuvette et les murs peut simplifier l’utilisation des WC si on a une mobilité réduite.

Ensuite, plusieurs équipements peuvent faciliter le quotidien d’une personne à mobilité réduite :

Le WC suspendu est le modèle idéal si on a une mobilité réduite, car il facilite le passage et l’installation des personnes en fauteuil roulant. Certain modèle propose un rehausseur modulable que l'on peut régler à l'aide d'une commande électrique, en fonction de l'utilisateur. Sinon, choisissez une hauteur de cuvette de 50 cm pour un usage optimal. Un toilette pour personne à mobilité réduite doit également respecter une distance minimale de 30 cm entre le mur et l'arrière de la cuvette afin de faciliter l'approche avec un fauteuil roulant (l’idéal étant d’atteindre 1 m pour encore plus de praticité). L'espace latéral, quant à lui, doit respecter une taille supérieure à 80 cm par 130. Cela permet à la personne âgée ou handicapée de se déplacer sans encombre. Sachez qu'il existe également des modèles de toilettes qui disposent d'une assise allongée afin d'augmenter le confort de l'utilisateur.

À lire aussi :

Invalide, dois-je demander une carte mobilité inclusion ?

Bien choisir son fauteuil de relaxation

Quelles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite