Mon amant n'est pas doué au lit !

·1 min de lecture

Vous êtes une personne empathique, Laetitia, et c'est une belle qualité ! Vous ne souhaitez pas blesser votre ami par une remarque qu'il pourrait mal prendre. Vous avez raison, car chacun est sensible aux critiques, et encore plus peut-être à des critiques si intimes. Il faut donc trouver une manière délicate de le faire évoluer.

Les hommes ont besoin d'apprendre à faire l'amour

Vous dites qu'il s'agit de votre amant. Et peut-être avez-vous remarqué que le terme "maîtresse" était davantage utilisé que celui d'"amante"... Pourquoi ? Parce que les hommes ont besoin d'apprendre à faire l'amour, et c'est en partie à leur maîtresse de le leur enseigner !

Laissez tomber l'idée de le critiquer et encouragez-le, complimentez-le sur ce que vous aimez. Il n'est pas imaginable que tout ce qu'il fait dans l'intimité avec vous soit "nul", comme vous dites.

Ses caresses sont trop brèves ? Expliquez-lui combien elles sont délicieuses. Par exemple : "J'adore quand tu me caresses de cette manière, pourrais-tu continuer ? Je ne m'en lasse pas !" Cela revient à l'encourager à poursuivre ce qui est déjà agréable.

Et si ses caresses sont un peu trop brusques, dites plutôt : "Mmm, quelles caresses délicieuses, surtout quand tu le fais très doucement, même encore plus doucement..." afin de lui indiquer ce que vous souhaitez.

Après l'amour, exprimez-vous sur quelque chose de positif : "Aujourd'hui, j'ai bien aimé telle position", ou "J'ai apprécié que tu sois plus doux", (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Connaissez-vous (toutes) les zones érogènes féminines ?
Crise de la quarantaine : mythe ou réalité ?
Couple : comment rebondir après une trahison ?
Vous êtes sexuellement insatisfait ? Voici 9 raisons fréquentes pour l'expliquer
Votre pilule nuit-elle à votre libido ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles