Amour et télétravail font-ils bon ménage ?

Brigitte Valotto
·1 min de lecture

Travailler à la maison bouleverse nos rapports amoureux. Pour les couples, ça peut-être le pire comme le meilleur… Et pour les célibataires, ça diminue les chances de trouver l’âme sœur.

Laura, 42 ans, n’a jamais été aussi amoureuse de Pierre, qui partage sa vie, depuis qu’elle exerce son métier de secrétaire médicale à la maison. Elle prend même une mine réjouie pour suggérer qu’elle fait bien partie de ces 34 % de couples de télétravailleurs confinés qui ont su retourner la situation à la faveur d’une vie sexuelle plus épanouie pendant leurs heures de travail¹. C’est tout l’inverse pour Clarisse, 35 ans, pour qui ces relations diurnes ont une incidence directe sur sa libido, de jour comme de nuit : « Quand vous passez toute la journée avec vos collègues, vous n’avez pas forcément envie de les retrouver au dîner… Avec mon mec, c’est pareil. Trop, c’est trop ! ».

Des célibataires, qui aimeraient bien ne pas le rester, s’inquiètent aussi de leur avenir sentimental. Selon Ipsos, 59 % des Français ont déjà eu une relation amoureuse au bureau². Mais ça, c’était avant… Où les solos vont-ils rencontrer l’âme sœur maintenant ?

Un nouveau territoire… à se disputer

Nelly, 52 ans, enseignante, n’a, elle, pas fait la connaissance de Daniel dans sa vie professionnelle. Ce qui s’est révélé plutôt un atout dans leur relation lorsque, directeur de plusieurs agences immobilières, il a commencé à tenir des visio-conférences à domicile. « J’ai découvert chez lui une nouvelle facette, celle qu’il montre à ses collègues. De l’entendre donner des directives à son équipe, se...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi