Publicité

Anémie pernicieuse : quels sont les symptômes et comment la soigner ?

L’anémie pernicieuse est liée à un déficit en vitamine B12. L’anémie pernicieuse peut engendrer de la fatigue, des crampes, voire parfois des problèmes neurologiques. Le traitement de l’anémie pernicieuse consiste à administrer des suppléments en vitamine B12.

C’est l’hémoglobine présente dans les globules rouges qui permet de transporter l’oxygène à travers le corps. Quand l’hémoglobine vient à manquer, le transport de l’oxygène est diminué et on parle d’anémie. De nombreux facteurs peuvent impacter la fabrication de l’hémoglobine. Une perte de sang abondante pendant les règles peut par exemple provoquer une anémie. Une carence en fer peut provoquer une anémie, car le fer est nécessaire à la fabrication de l’hémoglobine. Une carence en vitamine B12 peut également provoquer une anémie, car cette vitamine est indispensable à la formation des globules rouges. Habituellement, les réserves de cette vitamine sont assez importantes. Le Manuel MSD précise ainsi que les réserves en vitamine B12 peuvent couvrir les besoins de l’organisme pendant au moins 3 ans.

Les premiers symptômes de l’anémie pernicieuse se développent au bout de plusieurs années de carence en vitamine B12. Ces symptômes sont généralement ceux de l’anémie, on retrouve une pâleur, une grande fatigue et une perte de poids. La vitamine B12 étant également impliquée dans d’autres fonctions (fonction nerveuse, synthèse d’ADN), une carence en vitamine B12 peut également provoquer des neuropathies périphériques (atteinte des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite