Angèle évoque la découverte tardive de sa bisexualité : "Avec plus de représentation, j'aurais compris plus vite"

·3 min de lecture
PARIS, FRANCE - NOVEMBER 09: Singer Angèle Van Laeken aka Angèle attends the "Angèle" premiere at Le Grand Rex on November 09, 2021 in Paris, France. (Photo by Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)

Ce samedi 20 novembre 2021, Angèle se produira sur la scène des NRJ Music Awards afin de présenter son nouvel album au public. La chanteuse belge, qui a fait son coming out bisexuel, s'est récemment exprimée sur le manque de représentation LGBTQIA+ dans notre société.

L'hétérosexualité a longtemps été considérée comme la norme en matière d'orientation sexuelle, mais le grand public et la société réalisent petit à petit que la bisexualité et l'homosexualité sont tout aussi normales. Pourtant, l'égalité est encore loin d'être acquise à ce niveau-là, et cela entraîne un véritable manque de représentation pour les personnes concernées. Les stars ayant fait leur coming out sont donc particulièrement fières d'apporter leur pierre à l'édifice, même si toutes estiment que l'égalité sera atteinte le jour où un coming out sera considéré comme un non-événement.

Angèle regrette le manque de représentation

La chanteuse Angèle fait partie de ces personnalités. La star de la musique originaire de Belgique est devenue presque malgré elle une figure des LGBTQIA+, de même qu'une figure féministe. Un sujet qu'elle a évoqué le 29 octobre dernier dans une interview accordée au magazine ELLE. "Je trouverais merveilleux que ce ne soit plus un sujet, même si, objectivement ça l'est encore, et je ne peux pas en vouloir aux gens de l'évoquer", affirme-t-elle en évoquant sa bisexualité. "En même temps, il est important d'en parler, car on a tous besoin de représentations."

Vidéo. La Minute d'Angèle

Il faut dire que pendant son adolescence, la jeune chanteuse n'a pas vraiment eu l'occasion de pouvoir découvrir des personnes ayant des sexualités différentes sur la scène médiatique. Cela l'a peut-être même empêchée de réaliser qu'elle était attirée par les personnes, quel que soit leur genre : "Ado, si j’avais eu plus d’exemples de personnes lesbiennes bi ou gay, j'aurais peut-être compris plus vite que j'étais bi", regrette-t-elle. "Je me serais moins menti à moi-même, et j'aurais vécu d'autres histoires."

Son coming out, un grand moment volé

Si tout le monde se souvient de la belle déclaration d'Angèle adressée à son ex-petite amie Marie Papillon, postée en légende d'une photo où elle portait un teeshirt "Portrait of Women who love Women" (portrait de femmes qui aiment les femmes), son véritable coming out a été fait... Par Cyril Hanouna.

Dans le documentaire qui lui est consacré, et qui sera disponible sur Netflix à compter du 26 novembre, la chanteuse adresse un reproche à l'animateur de Touche pas à mon poste : "Hanouna m’a outé. Il a été la première personne à dire en direct que j’étais avec une femme. Mon coming out m’a été volé. J’ai compris assez tard que j’étais bisexuelle et c’était compliqué. J’aurais préféré choisir le moment." Un reproche qui rappelle un fait important : les personnes LGBTQIA+ devraient être libres de faire leur coming out comme elles le souhaitent, quand elles le souhaitent, sans subir de pression de la part de qui que ce soit.

A LIRE AUSSI

>> Angèle revient sur son coming out "volé" par Hanouna dans son documentaire Netflix

>> Angèle : bisexuelle, elle déplore que son coming out lui ait été "volé"

>> Angèle fait son coming out

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles