Angine érythémato-pultacée : causes, symptômes, contagion, traitement, complication

Pexels/ cottonbro

L’angine érythémato-pultacée est particulièrement contagieuse. Dans la grande majorité des cas (8 cas sur 10) en effet, cette pathologie est d’origine virale. Elle entraîne des douleurs à la déglutition, une fièvre modérée et un gonflement des amygdales. C’est une pathologie généralement bénigne. Découvrez quels sont les symptômes, les causes et les traitements de l’angine érythémato-pultacée.

L’angine érythémato-pultacée, aussi appelée angine blanche, désigne une inflammation de la gorge, et plus précisément des amygdales palatines, avec formation de pus. Les amygdales ont un rôle primordial dans la défense immunitaire. Elles forment ainsi une barrière contre les agents infectieux. Lors d’une contamination, les amygdales s’enflamment, gonflent. Ce qui entraîne des douleurs à la déglutition et de la fièvre. L’origine de l’angine blanche est majoritairement virale, mais peut aussi être bactérienne. Elle affecte essentiellement les enfants, mais peut aussi toucher les adultes avec un profil à risque (fumeurs, personnes allergiques ou souffrant d’un RGO…).

Les symptômes de l’angine érythémato-pultacée sont très caractéristiques, notent les hôpitaux universitaires de Marseille :

Selon le Collège Français d'ORL et de Chirurgie Cervico-faciale, les causes de l’angine érythémato-pultacée sont dans 80 % des cas virales et dans 20 % des cas bactériennes. L’infection virale est provoquée par divers virus comme le virus grippal, le virus de l’herpès, le virus Epstein-Barr ou encore l’adénovirus. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite