Anne Hathaway a arrêté l'alcool : "Mon problème, c'est que j'aimais beaucoup trop boire"

Anne Hathaway lors du festival de Cannes le 20 mai 2022. (Photo by Laurent Koffel/Gamma-Rapho via Getty Images)
Anne Hathaway a décidé de rester sobre pendant plusieurs années. (Photo by Laurent Koffel/Gamma-Rapho via Getty Images)

À l'affiche du film "Le nouveau stagiaire", diffusé ce lundi 6 juin 2022 sur TF1, Anne Hathaway est une star hollywoodienne habituée des tapis rouges et des soirées qui durent jusqu'au bout de la nuit. Mais depuis quelques années, elle a décidé de renoncer au champagne pour rester sobre. Une décision mûrement réfléchie et liée à ses enfants.

À Hollywood, nombreuses sont les stars à être passées par la case cure de désintoxication. Drogues, alcool... Les substances addictives sont nombreuses et particulièrement présentes dans les soirées de la haute société, ce qui peut entraîner des abus. Mais ce n'est pas tout à fait la raison pour laquelle Anne Hathaway a décidé de renoncer à l'alcool. L'actrice oscarisée ne se considérait pas comme alcoolique, ni comme accro aux boissons alcoolisées. Mais depuis 2018, elle a malgré tout pris la décision de rester sobre en toute occasion.

Vidéo. Zoom sur la vie de l'actrice Anne Hathaway

Elle voulait être une mère plus efficace

La première fois que la star des "Misérables" a évoqué sa sobriété, c'était sur le plateau de l'émission d'Ellen DeGeneres en janvier 2019. Ce jour-là, elle a affirmé : "J'ai arrêté l'alcool depuis le mois d'octobre 2018. Je ne vais plus boire tant que mon fils vit à la maison, tout simplement parce que je n'aime pas la façon dont je bois, et qu'il a un âge où il a vraiment besoin de moi le matin." À l'époque, son fils Jonathan avait deux ans et demi, et en le déposant à la crèche un matin, elle avait réalisé que sa gueule de bois nuisait à son efficacité. "J'ai décidé qu'il était temps que j'arrête."

En effet, sans faire la fête tous les soirs, Anne Hathaway avait tendance à lever le coude assez facilement lorsqu'elle était en soirée, et que ses gueules de bois étaient de plus en plus difficiles à encaisser. "Je n'ai pas arrêté l'alcool parce que ma consommation était un problème. J'ai arrêté parce que ma façon de boire me donnait la gueule de bois, et que ça, c'était un problème", a-t-elle confié à Boston Common Magazine. "Ma dernière gueule de bois a duré cinq jours. Quand je serai à un moment de ma vie où j'aurai de nouveau du temps pour avoir la gueule de bois, je recommencerai à boire, mais ça ne sera pas le cas tant que mon fils vivra chez moi."

Anne Hathaway aime un peu trop l'alcool

Il faut dire que quand l'actrice buvait, elle buvait beaucoup. "Pour moi, boire est amusant et génial, mais ce n'est pas le genre d'amusement qui va avec le fait d'avoir un enfant, en tout cas en ce qui me concerne. Mais ce n'est pas un point de vue moraliste : je ne pense pas que boire de l'alcool soit mauvais." Dans les colonnes du magazine Tatler, elle disait par ailleurs : "Mon problème, c'est que j'aime l'alcool. Beaucoup trop. Je ne serai jamais le genre de personne qui peut faire durer un verre de vin toute la soirée. Si je n'avais pas été actrice, je serais sans doute devenue alcoolique."

Résultat, elle s'est juré de ne pas boire d'alcool pendant 18 ans. Toutefois, elle va peut-être même devoir rallonger ce délai, puisque quelques mois après avoir décidé de devenir sobre, elle est tombée enceinte de son deuxième enfant, Jack, né fin 2019. Peu avant l'annonce de sa grossesse, elle avait expliqué avoir pris cette décision pour le bien-être de son fils aîné : "Le temps que je passe avec lui est précieux, puisque je suis souvent absente à cause de mon travail", avait-elle confié sur le plateau de l'émission Lorraine. "Mon temps avec lui était impacté, non par mon ivresse puisque je ne buvais pas en sa présence, mais par les gueules de bois. Et, je déteste le dire, mais plus on vieillit, plus ces dernières sont difficiles à encaisser."

Un drôle de projet pour sa retraite

Selon ses dernières déclarations à ce sujet, cette nouvelle sobriété se passe très bien : "J'ai dû faire un choix, et j'ai choisi les matins. N'est-ce pas ennuyeux ? N'est-ce pas horrible ? Cela m'irrite de voir à quel point tout se passe bien." Toutefois, elle ne cache pas avoir hâte de pouvoir à nouveau s'adonner à sa passion pour le bon vin : "Dès que mon fils entre à l'université, j'emménage dans un vignoble, et je passe la dernière partie de ma vie complètement ivre, heureuse et au soleil. C'est mon plan !" Un plan évoqué avec humour, évidemment. Mais peut-être avec un fond de sérieux également.

A LIRE AUSSI

>> Cannes 2022 : Anne Hathaway fait le show dans des tenues stylées, devant son chéri Adam Shulman

>> Anne Hathaway, ses confidences sur la maternité

>> Anne Hathaway : cette étrange théorie qui relie l'actrice à William Shakespeare

A voir également : Anne Hathaway ne veut pas que ses fils deviennent acteurs «trop jeunes»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles