Publicité

Annoncé à une convention d’horreur, Kevin Spacey se fait étriller

Kevin Spacey joue-t-il avec les nerfs de ses détracteurs ou pensait-il que tout était oublié ?

La star d'American Beauty n'a plus eu de rôle depuis qu'il a été confronté à des allégations de comportement sexuel répréhensible en 2017. Déclaré non coupable d'avoir agressé sexuellement quatre hommes en juillet 2023, il est de nouveau peu à peu convié à nouveau dans certains événements liés au cinéma.

Ce non lieu n’efface pas pour autant sa mauvaise image auprès d'une partie du public, si l’on en croit la réaction suscitée par l’annonce de sa présence à la Mad Monster Party 2024, en février. Ce sont les organisateurs de cette convention dédiée à l'horreur en Caroline du Nord qui ont communiqué la nouvelle sur ses réseaux sociaux, à côté d'une photo de Kevin Spacey avec du sang dégoulinant sur sa main.

« Kevin se joindra à nous pendant les trois jours, et il n'offre PAS de selfies de table », indique le message, ajoutant le prix des séances de photos professionnelles avec l'acteur : 225 dollars chacune.

La réaction a été immédiate et si négative que Mad Monster a dû désactiver les commentaires sur Instagram. La convention est elle-même la cible des internautes, qui pointent son cynisme et son mercantilisme.

« MAD MONSTER sait exactement ce qu'il fait en donnant une tribune à Kevin Spacey. Ils veulent la controverse parce qu'elle apporte de la publicité gratuite », a écrit un fan indigné.

Un autre a abondé dans le même sens : « Leur décision de faire venir Kevin Spacey, de supprimer tous les commentaires s'y opposant et de bloquer ceux qui demandent un remboursement me brise le cœur. A bientôt ! »

Kevin Spacey, 64 ans, avait qualifié de « délire » les accusations portées contre lui et s'était défendu en accusant les plaignants de mentir par appât du gain.