Anorexie à l'âge adulte : mieux la repérer

17 ans, c'est l'âge moyen d'apparition de l'anorexie. Mais pour certains, cette maladie peut survenir plus tard, après 25 ans. Comptage des calories, évitement de certains aliments, insatisfaction corporelle… cette obsession autour du corps et de la nourriture s'accompagne d'une forte perte de poids qui peut avoir des conséquences dramatiques. Il faut la distinguer d'une dénutrition provoquée par une dépression, quand une personne perd l'appétit.

Peut-on devenir anorexique du jour au lendemain ? "Dans la majorité des cas, il s'agit de femmes qui avaient déjà des troubles du comportement alimentaire", explique le Pr Sébastien Guillaume, psychiatre au CHU de Montpellier et vice-président de la FFAB (Fédération Française Anorexie Boulimie). "Elles pouvaient souffrir d'obsessions corporelles, avoir déjà pris des laxatifs. Mais c'est passé sous les radars, parce que leur entourage ne s'en est pas inquiété, ou parce qu'il n'y a pas eu de facteur de stress qui ont aggravé le trouble. Certaines jeunes filles suivies pour boulimie à l'adolescence peuvent aussi devenir anorexiques à l'âge adulte." Mais dans certains cas, il n'existe pas d'antécédent. "Après la trentaine, ce peut être une séparation, des difficultés interpersonnelles qui réveillent cette vulnérabilité", note le Pr Guillaume. L'anorexie peut également survenir quand une surveillance alimentaire stricte se met en place. C'est le cas par exemple à la suite d'une chirurgie bariatrique, la perte de poids brutale faisant plonger (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles