Publicité

Anorexie chez les personnes âgées : comment la repérer et la traiter ? Les réponses d'un gériatre

Anorexie chez les personnes âgées : comment la repérer et la traiter ? Les réponses d'un gériatre

Chez la personne jeune, l’anorexie mentale est une pathologie à part entière. “Elle peut se retrouver chez la personne âgée mais elle est beaucoup plus rare et survient le plus souvent dans le cadre d’un syndrome dépressif majeur et sévère”, explique le Dr Bruno Oquendo, gériatre. Chez les personnes âgées, l’anorexie, caractérisée par une diminution ou une perte de l'appétit, est plutôt un symptôme qui s’inscrit dans le cadre d’un syndrome très fréquent : l’altération de l’état général.

L'altération de l'état général se rencontre très fréquemment en gériatrie et chez les patients qui entrent en hospitalisation. Elle se caractérise par trois symptômes : l'asthénie (fatigue), l'amaigrissement (supérieur ou égal à 5% du poids habituel) et l'anorexie. “Elle peut être aiguë, par exemple en lien avec une infection, ou chronique, si elle est provoquée par un cancer ou d’autres pathologies chroniques”, détaille le Dr Oquendo. “Le vieillissement en lui-même ne cause pas l’anorexie et on la considère plutôt comme un signal d’alerte. II y a toujours une cause, des causes à rechercher. Et elles sont très nombreuses”, rappelle-t-il.

Parmi les causes possibles de l’anorexie, il est important de questionner la personne sur ce qu’elle mange. Est-ce que la nourriture lui plait ? Avec l’âge, on observe une altération du goût et de l’odorat, et les personnes âgées ont souvent besoin d'assaisonner les plats, elles préfèrent les plats plus épicés, plus sucrés. Autre point important, celui de la santé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite