Publicité

Anti-âge : c’est prouvé, la peau vieillit plus vite lorsqu’elle présente ce type de microbiome

Les personnes dotées d’un microbiome cutané déséquilibré présentent des rides de la patte d’oie plus marquées et une perte d’eau transépidermique plus importante. C’est la conclusion d’une analyse, menée en compilant les données de 1 000 femmes âgées de 18 à 70 ans.

Le vieillissement de l'organisme, et donc de la peau, est inéluctable. Mais la sénescence cellulaire, qui provoque rides, ridules, relâchement et taches pigmentaires, peut toutefois être retardée. Alimentation riche en antioxydants contre les méfaits des radicaux libres, exposition limitée aux rayons UV afin de limiter le photo vieillissement, automassages du visage réguliers contre le teint terne... Rien n'est trop beau pour ralentir la course du temps.

A découvrir également : Anti-âge : 5 produits ludiques pour ralentir le vieillissement cutané avec le sourire

Et la routine beauté a, elle aussi, son rôle à jouer. Les meilleurs commandements anti-âge ? Démaquiller, hydrater (acide hyaluronique, collagène, glycérine végétale), stimuler (peptides), protéger (céramides, écran solaire) et miser sur les actifs anti-rides qui ont fait leur preuve : de la vitamine C antioxydante le matin, des rétinoïdes certains soirs - comme dans la méthode du Skin Cycling –, en évitant de les superposer.

Les liens entre diversité du microbiome cutané et vieillissement de la peau démontrés par une analyse

Mais un élément joue également un rôle fondamental : le microbiome cutané, formé des millions de microbes qui recouvrent notre peau (bactéries, champignons, virus…). C’est en tout cas ce que démontre une étude* publiée en début d’année 2024 dans Frontiers in Aging.

Pour la réaliser, les chercheurs ont compilé 13 études...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi