Apéro de chef : 10 recettes faciles à partir des produits du placard

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A la tête des cuisines du traiteur Potel & Chabot, la cheffe Marie Soria envoie 7 000 assiettes créatives par jour, pendant la quinzaine de Roland-Garros. Mise au défi de nous partager des idées de recettes impertinentes et mises en scène raffinées pour recevoir sans prise de tête avec des produits du placard, elle s’est prêtée au jeu avec simplicité et fair-play. Jeu, set et table !

Qui est Marie Soria ?

A l’ombre du revers de Rafael Nadal et du coup droit de Novac Djokovic, s’active en souterrain, sous les courts de tennis de Roland Garros, une brigade de 250 cuisiniers orchestrée par une cheffe de talent, Marie Soria. Solaire, silhouette de sportive, cheveux épinglés en chignon, cette Française, aussi à l’aise derrière les fourneaux qu’en baskets, n’en est pas à son coup d’essai. En poste depuis 30 ans, elle officie pour chacun des grands évènements sportifs (Coupe du monde de football, de rugby, menu des JO en 2024…) et culturels mondiaux, au service de Potel & Chabot.

Comme chaque année, à l’instar d’une athlète de haut niveau Marie Soria a préparé, pour le tournoi de Roland-Garros, ses montées au filet, en s’organisant. « Tout est soigné, réglé, anticipé mentalement et sportivement, dans les moindres détails, un an à l’avance : validation des menus sucrés-salés du midi et du soir, choix des producteurs responsables, des temps de cuisson, … ». Si la cheffe a carte blanche pour écrire ses recettes, avec des commandes de produits en quantité qui lui donnent parfois le tournis, aucune improvisation n’est possible à ce niveau de volumes et d’exigence gastronomique. En effet, l’ensemble des tables sur les trois espaces de restauration que compte Roland (le central, les loges et le village) partage toutes, le même menu (entrée, plat, dessert) signé de sa main. « Tout doit être fantastique à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles