Publicité

« Après 20 ans de couple, nous avons complètement réinventé notre vie sexuelle » - Témoignage

« Nous avons établi que pour rompre la routine, il fallait que nous nous échappions du foyer familial. Après le travail, nous nous retrouvions en extérieur pour nos ébats, ce qui redoublait l’excitation.  »
Tim Macpherson « Nous avons établi que pour rompre la routine, il fallait que nous nous échappions du foyer familial. Après le travail, nous nous retrouvions en extérieur pour nos ébats, ce qui redoublait l’excitation. »

TÉMOIGNAGE - Ma compagne et moi sommes tous les deux âgés de 46 ans. Nous nous sommes rencontrés sur les bancs du lycée et sommes en couple depuis 28 ans, concubins depuis 24.

Nous avons découvert la sexualité ensemble, et durant notre vingtaine, nous avons partagé une libido épanouie, tant en termes de fréquences que de qualité de nos rapports sexuels. À la trentaine, nous avons décidé de fonder une famille et avons eu trois enfants. À partir de là, notre vie sexuelle est entrée dans une routine difficile à rompre. Nos rapports sont devenus moins fréquents, et le sentiment prédominant est devenu le « sans-surprise ».

Sortir de la maison pour sortir de la routine

Après 17 ans, j’ai trompé ma partenaire, ce qui a remis notre vie commune en question. Pour que notre couple survive, nous avons dû avoir des discussions sincères, où tout a été mis sur la table. Tant dans le domaine de la libido que celui de la vie professionnelle ou de la vie de couple, nous étions en train de nous enfermer dans un schéma beaucoup trop axé sur la famille pour que nous puissions nous épanouir.

Au terme de cette réflexion à deux, nous avons établi que pour pouvoir se sentir bien, nous devions réussir à ménager notre liberté individuelle, notre vie de couple et notre vie de famille. Dans la pratique, ce fut difficile à mettre en place, et la routine n’a pas tardé à redevenir notre quotidien.

Après plusieurs discussions et plusieurs messages d’alerte, nous avons établi que pour rompre la routine, il fallait que nous nous échappions du foyer familial. Après le travail, nous nous retrouvions donc en extérieur pour nos ébats, ce qui redoublait l’excitation. Plus de hantise de voir une porte s’ouvrir, plus besoin d’attendre la nuit tombée, plus besoin de taire les bruits de nos jouissances respectives. Nous faisions l’amour dans la voiture dans des lieux reculés ou dans les bois ou n’importe quel endroit un peu discret.

Redécouvrir sa sexualité après 20 ans de couple

En plus de nous libérer, cela a ouvert une nouvelle porte sur notre sexualité. Car comme dans beaucoup de villes, ces endroits discrets sont aussi prisés des voyeurs à l’affût de ces couples légitimes ou non qui viennent s’ébattre en extérieur. Au début indisposés, nous avons fini par admettre la possibilité d’être regardés – cela a rajouté à notre excitation.

Conscients de ce nouvel élément dans notre libido, nous avons commencé à envisager qu’un ou d’autres hommes puissent participer à nos ébats. Un après-midi d’hiver, alors que nous finissions nos emplettes en centre-ville, j’ai proposé que nous allions nous détendre dans un sauna à vocation libertine. Après une certaine hésitation, ma conjointe a accepté. Nous avons passé l’après-midi dans ce lieu nouveau. Ma partenaire s’est laissée caresser par d’autres hommes et elle comme moi avons apprécié ce moment. Après des discussions et des sorties, nous avons partagé nos ébats avec d’autres hommes, puis avec d’autres couples.

« Depuis, nous faisons l’amour cinq fois par semaine »

Depuis, nous sortons au sauna ou en club libertin deux ou trois fois par mois. Parfois, il ne s’y passe rien mais cela nous permet de nous détendre tous les deux. La possibilité d’être découvert par quelqu’un que nous connaissons, qui nous faisait peur quand nous nous sommes lancés dans cette pratique, est finalement moindre, et nous avons appris à connaître ce milieu très discret. Et quand nous avons croisé la route de personnes que nous connaissions, cela a provoqué plus d’hilarité que de stress.

Cette découverte de la pratique conjointe du libertinage a décuplé notre libido. Depuis, nous faisons l’amour cinq fois par semaine. Cela a aussi renforcé notre confiance l’un pour l’autre. Nous sommes toujours ensemble quand nous vivons ces expériences, et il n’y a pas de jalousie car nous savons que se voir mutuellement avec d’autres accentue notre excitation. Cela a aussi renforcé la confiance en elle de ma conjointe et notamment dans sa capacité de séduire. La voir être plus assurée me réjouit.

Nous nous parlons avec beaucoup plus de facilité aujourd’hui, et savons que nous pouvons tout nous dire. Il n’y a plus d’envies ou de fantasmes que nous n’osons pas mettre sur la table. Au final, cela améliore aussi la complicité et la communication du quotidien. Notre couple est plus solide que jamais.

À voir également sur Le HuffPost :

En couple, ils racontent la fréquence de leurs rapports sexuels après 5, 10 ou 20 ans de vie commune

Mesdames, Messieurs, la sexualité et le désir féminin ne disparaissent pas avec la ménopause, bien au contraire