Publicité

Après un viol, cette femme obtient l’accord pour être euthanasiée

Les médecins ont tranché. En Belgique, deux psychiatres et un médecin ont approuvé la demande d’euthanasie de Nathalie Huygens. Aujourd’hui âgée de 50 ans, cette mère de deux enfants a été agressée et violée en septembre 2016. Depuis, elle n’est jamais parvenue à se remettre de cet évènement.

"Les premiers jours après les faits, je pensais vraiment que j’allais surmonter cela. Je me souviens avoir dit à l’hôpital que dans quelques jours, je pourrais reprendre mon travail dans l’école où je faisais du secrétariat. Je suis une fonceuse. Me battre, c’est ce que j’ai toujours fait. Et c’est aussi comme ça que j’ai surmonté beaucoup d’épreuves", a raconté Nathalie au média 7 sur 7. Avant d’ajouter : "Avant ce viol, j’étais heureuse. Avec mon mari et nos deux beaux enfants, Tine (22 ans) et Wout (25 ans). Notre famille était comme un puzzle dont les quatre pièces s’emboîtaient parfaitement. En devenant maman, mon plus grand rêve s’était réalisé".

Après une semaine d’hospitalisation, elle rentre chez elle mais se sentait "comme une intruse, seule et solitaire. […] Une partie de moi-même semblait être morte. Je n’étais plus dans cette famille". Peu à peu, elle s’éloigne de sa famille et fait une tentative de suicide.

"C’est une douleur persistante"

"Pendant ces plus de six ans, à part en dormant, il n’y a pas une demi-heure où je ne pense pas à ce qui m’est arrivé. Déjà, je vis continuellement avec les séquelles physiques....

Lire la suite