Publicité

Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard : où en est leur procès contre France Télévisions ?

À la rentrée télévisuelle de septembre 2022, Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard étaient écartés de l'émission Des chiffres et des lettres, qui ne serait plus diffusée en quotidienne mais seulement le week-end, et dans une nouvelle version ne gardant à l'antenne que Laurent Romejko. Une éviction imposée par France Télévisions, selon le duo qui assure que ce départ n'était en rien désiré : "En somme, bien loin de vouloir partir ou quitter l’émission, c’est bien France Télévisions où nous avons travaillé si longtemps qui choisit de se séparer de nous, d’acter seule une rupture qui ne lui a jamais été demandée. […] Nous n’avons pas refusé la supposée nouvelle version du jeu, puisqu’on ne nous l’a jamais présentée. […] Ce qui est désigné pudiquement comme un désaccord contractuel a surgi car France Télévisions a exigé une baisse de notre salaire de l’ordre de 60 % et a refusé de nous accorder le CDI que nous avons eu l’outrecuidance de réclamer", déploraient en août 2022 les deux animateurs dans un communiqué relayé par l'AFP.

Depuis, Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard, respectivement en CDDU depuis 36 ans, et en CDDU depuis 47 ans, ont demandé un dédommagement et sont passés à deux reprises devant le conseil des prud'hommes. Après un premier renvoi, la cour a une nouvelle fois renvoyé l'affaire devant une commission de cinq juges, dont un magistrat de carrière, vendredi 26 janvier 2024, rapporte Le Parisien. Cette nouvelle audience devrait avoir lieu sous huit à douze mois. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite