Publicité

Arnaques : qui sont les “alloteurs”, ces personnes de l'ombre qui tentent de vous escroquer ?

Ces dernières années, dans votre boite mail ou sur votre téléphone, vous avez probablement dû recevoir ce qu’on l’appelle un message de hameçonnage, soit des arnaques vous invitant à cliquer sur un lien et à renseigner vos coordonnées bancaires pour ensuite vider votre compte bancaire. Rien qu’en 2022 d’ailleurs, la plateforme nationale cybermalveillance.gouv.fr recevait 280.000 demandes d'assistance, dont 90 % provenant de particuliers. Si elles ont longtemps été faciles à démasquer, notamment à travers la conception de l’adresse mail, les arnaques sont aujourd’hui beaucoup plus travaillées. Un SMS vous indiquant que vous n’avez pas enregistré votre carte bancaire pour payer votre abonnement Netflix, un autre vous faisant savoir qu’une amende à votre nom pour stationnement gênant demande à être payée… Le lien affiché vous amène alors sur une page qui finit indubitablement par vous demander vos coordonnées bancaires. Ces mêmes messages sont d’ailleurs, comme le rappelle une enquête de Libération parue le 29 janvier 2024, de plus en plus ciblés en fonction des périodes. La période de Noël se prête par exemple plus à des arnaques Colissimo, la rentrée à celle du crédit consommation...

Le piège ne s’arrête pas seulement à l’envoi d’un sms. Il s’agit là seulement de la première partie. Une fois les coordonnées de la personne récupérées, c’est au tour des “alloteurs” de prendre la main. Il s’agit de personnes formées pour se faire passer pour un conseiller bancaire, de manière à ce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite