Publicité

Arrêt cardiaque : comprendre pourquoi le cœur s’arrête

Définition : qu’est-ce qu’un arrêt cardiaque ?

L’arrêt cardiaque se définit par un arrêt de l’activité mécanique du cœur, ce qui entraîne la suspension de la circulation du sang ainsi que l’interruption de l’apport de sang (et donc d’oxygène) vers les organes vitaux. En l’absence de prise en charge, l’arrêt cardiaque entraîne le décès avec une mortalité de 90 % lorsqu’aucun geste de secours n’est rapidement entrepris.

L’arrêt cardiaque est une urgence médicale absolue qui nécessite une prise en charge rapide (dans les minutes qui suivent les premiers symptômes) en réanimation cardiovasculaire. La survenue d’un tel évènement en milieu hospitalier (30 % des cas) ou en présence d’au moins un témoin pouvant effectuer les soins de premiers des secours sont des facteurs de bon pronostic.

Arrêt cardiaque ou crise cardiaque : des causes différentes

Une crise cardiaque est un terme généralement employé pour désigner un infarctus du myocarde. Ce dernier est causé par un problème circulatoire (blocage d’un vaisseau qui alimente le cœur en sang) qui peut causer des lésions cardiaques irréversibles. Il est le plus souvent la conséquence d’une maladie coronarienne liée à l’athérosclérose.

...

Lire la suite