Arrêtez avec le terme "cougar" !

Les femmes qui prennent de jeunes amants existent depuis toujours. Ces initiatrices sont d’ailleurs souvent appréciées par certains hommes. Il y a donc accord réciproque et cela ne devrait choquer personne. Or, ces femmes dérangent.

Crédit : Getty
Crédit : Getty

D’ailleurs le nom qu’on leur donne est assez significatif de ce jugement de valeur. Cougar ? C’est le nom d’un prédateur pas très sympathique. Cet animal se jette sur ses proies à des fins totalement égoïstes. Comme si ces femmes volaient leur jeunesse à des hommes victimes.

Un terme sexiste

Les hommes qui choisissent d’épouser une femme de 20 ans leur cadette sont appelés des pygmalions. Terme, reconnaissez-le, nettement plus positif ! Les mots choisis pour désigner quelque chose ou quelqu’un ne sont jamais anodins.

Il faut dire qu’il n’y a pas encore si longtemps, une femme qui était ménopausée était considérée comme vieille et qu’elle ait encore du désir et des relations sexuelles, était impensable. Les cougars savent faire une réelle différenciation entre plaisir et reproduction, ce qui malheureusement n’est pas le cas de toutes les femmes.

Néanmoins, je constate tous les jours à quel point, et ce quel que soit leur âge, les femmes ont toujours un peu tendance à chercher dans une relation sexuelle un engagement à plus ou moins long terme. C’est également le cas des cougars au fond. Je ne suis d’ailleurs pas si sûre qu’elles choisissent toujours un homme plus jeune pour ses compétences sexuelles. Certaines font ce choix pour se prouver qu’elles sont encore séduisantes.

Ce n’est pas une cougar, c’est une femme libre

Pour moi, une femme libre serait une femme qui assume ses envies sans forcément chercher à « se caser ». D’ailleurs les grandes amoureuses de tous temps ont toujours su privilégier des rapports sexuels et amoureux sans chercher à se mettre en couple. Le meilleur moyen de garder un homme étant de lui montrer notre liberté.

Les femmes seront libres quand elles auront compris que leur corps est source de jouissance d’abord pour elles-mêmes. Qu’il n’est pas utile de chercher un bon amant mais en revanche, il est indispensable d’éduquer l’homme à nous donner le plaisir comme on le désire. Et croyez-en mon expérience, il y a autant de mauvais coups chez les jeunes que chez les vieux si ce n’est plus ! Donc pas utile de devenir cougar pour rencontrer un amant digne de ce nom…

Mais bien sûr loin de moi l’idée de juger qui que ce soit !

Brigitte Lahaie

Lire les autres articles de Brigitte Lahaie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles