Publicité

Assaut du Capitole : Mike Pence, ancien vice-président américain a témoigné dans l’enquête visant Donald Trump

L'ancien vice-président des États-Unis, Mike Pence a témoigné, jeudi 27 avril, devant un grand jury fédéral chargé d’enquêter sur les tentatives de Donald Trump pour renverser les résultats de l’élection présidentielle américaine de novembre 2020.

Il a gardé le silence pendant deux ans. Mike Pence, ancien vice-président des États-Unis, a finalement décidé de prendre la parole devant la justice dans le cadre de l’enquête visant Donald Trump et ses tentatives de maintien au pouvoir après l’élection présidentielle de 2020. Fin mars dernier, un juge avait ordonné à Mike Pence de témoigner sur les conversations qu’il avait eues avec Donald Trump avant l’assaut de ses partisans sur le Capitole, le 6 janvier 2021. L’ex-président avait alors tenté d’empêcher le témoignage de son ancien vice-président, mais une cour d’appel fédéral a officiellement débouté sa demande mercredi 26 avril.

Un témoin clé

Dans cette enquête, le procureur spécial Jack Smit est chargé d’examiner le rôle exact de Donal Trump dans la violence qui a éclaté le 6 janvier 2021 et qui a mené ses partisans à envahir le Capitole. Ils soupçonnent l’ancien président d’avoir commandité cet assaut pour se maintenir au pouvoir.

Mike Pence a été sommé de répondre à toutes les questions du jury fédéral sur de potentiels crimes commis par l’ancien président. Quelques jours plus tôt, il avait indiqué qu’il dirait « la vérité ». L’homme de 63 ans est considéré comme un témoin clé dans cette affaire en raison de sa proximité avec les événements au moment des faits.

Ce dernier a affirmé que Donald Trump lui aurait demandé d’utiliser sa position pour interrompre le décompte des votes...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi