Publicité

Attaque du 7 octobre : Aurore Bergé menace de supprimer les subventions aux associations féministes

Invitée dimanche 11 février sur Radio J, la ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes Aurore Bergé a annoncé passer « au crible » les déclarations liées à l’attaque du 7 octobre de toutes les associations féministes. Plusieurs d’entre elles dénoncent une « instrumentalisation ». Explications.

« Je ne céderai rien. » Au cœur des critiques, Aurore Bergé réitère sa volonté de priver de financement les associations féministes ayant tenu des propos « ambigus » sur l’attaque du 7 octobre. La ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes a annoncé dimanche 11 février que le gouvernement passait « au crible » les paroles liées à l’attaque du Hamas en Israël de toutes les associations féministes.

Lire aussi >> Viols en Israël : au cœur de l’indicible

« J’ai demandé que toutes les associations soutenues financièrement soient passées au crible. S’il y a la moindre ambiguïté sur des propos qui auraient été tenus le 7 octobre, il ne serait pas normal que ces associations continuent à avoir des subventions de la part du gouvernement », a déclaré dimanche 11 février Aurore Bergé, invitée de la radio communautaire juive Radio J. Et d’appuyer : « Je refuse que l’État soutienne financièrement des associations qui ne sauraient pas caractériser ce qui s’est passé. »

« Si le drame qui s'est produit le 7 octobre à l'encontre des femmes s'était produit ailleurs, est-ce que les réactions auraient été plus fortes ? Malheureusement je crains que ça aurait pu être le cas », a poursuivi la ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes, précisant qu’elle attendait un retour de l’administration « dans les jours qui viennent ».

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi