Attention à cette nouvelle arnaque à la fausse offre d’emploi

© Istock/Getty Images

Connexion inhabituelle, fausse convocation à la police, colis à récupérer, fausses promotions… Les arnaques pullulent sur la toile depuis quelques semaines. Dernière en date, et pas des moindres, celle à la fausse offre d'emploi. SI vous êtes approché par mail ou SMS voire sur les réseaux sociaux et que l'on vous propose un nouvel emploi avec une rémunération attrayante, méfiez-vous ! Il s'agit probablement d'une tentative de phishing. Vous risquez d'y perdre vos coordonnées bancaires mais aussi de l'argent… beaucoup d'argent !

Dans une publication Facebook, la gendarmerie de la Haute-Garonne (Occitanie) met en garde la population face à une escroquerie d'un tout nouveau genre : celle à la fausse offre d'emploi. Le principe est simple : on vous propose un emploi avec un titre et une rémunération importante par courriel, SMS ou sur les réseaux sociaux. Une fois que vous manifestez votre intérêt pour le poste, l'escroc vous promet une avance sur salaire de 2.000 à 4.000 euros. Ce paiement aura lieu par chèque ou par virement bancaire. Vous devrez donc à ce titre transmettre vos coordonnées bancaires pour recevoir le précieux sésame. Vous recevrez alors un courriel vous annonçant qu'un virement sur votre compte bancaire est en cours. Bien évidemment, ce mail n'a rien d'officiel. "L'escroc vous dira de garder une partie de l'argent pour la future semaine de travail et de reverser le reste en liquide ou en Prepaid Cash Service (coupon PCS)", explique la gendarmerie. Une fois l'argent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite