Publicité

Audition de l'enfant : 44% des parents ont déjà été confrontés à ce problème spécifique

Ce sont des résultats qui ont de quoi inquiéter : un nouveau sondage, réalisé par l'Institut français d'opinion publique (Ifop), avec l'association Journée Nationale de l'Audition (JNA), vient dresser un état des lieux de la santé auditive des enfants.

Cette enquête, menée auprès de 1.000 parents de petits de moins de dix ans entre le 25 janvier et le 1er février, met notamment en lumière un problème fréquemment rencontré au cours d'une consultation médicale : la perte d'audition.

"44% des parents ayant conduit leur enfant chez l’ORL (oto-rhino-laryngologiste) ont vu poser le diagnostic d’une perte auditive", peut-on lire sur le rapport. Cela concernerait donc près d'un parent sur quatre. Cette baisse d'audition était légère dans 32% des cas et moyenne (ne nécessitant donc pas le port d'un appareil) dans 10% des cas. Enfin, elle était sévère dans 2% des cas et a ainsi entraîné un appareillage.

Alors, quelles pourraient être les causes d'une telle perte auditive ? D'après le sondage, près de 40% des parents estiment que leur enfant écoute "quotidiennement" des sons avec un casque ou des écouteurs. Certains les utilisent même plus de deux heures par jour. "L'utilisation du casque constitue une circonstance aggravante dans les problèmes auditifs des enfants", avance ainsi l'enquête.

En effet, les parents de petits utilisant ces accessoires ont davantage fait état de "plaintes […] à l'égard du bruit et des nuisances sonores" ainsi que d'un "diagnostic d'une perte auditive moyenne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite