Audrey Fleurot : ses meilleurs rôles de « Intouchables » à « HPI »

De « Kaamelott » à « HPI » en passant par une ribambelle de comédies françaises très girl power, Audrey Fleurot a tout d’une actrice caméléon. Capable de se faufiler dans n’importe quel rôle, oscillant entre petit et grand écran, elle a su conquérir le cœur de millions de Français. La preuve par 9.Audrey Fleurot est l’un des visages les plus populaires de la petite lucarne et du cinéma. Grâce à un talent indéniable, l’actrice s’est fait une place au sein du paysage audiovisuel français. Diplômée de la prestigieuse École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre de Lyon, Audrey Fleurot fait ses premières armes sur les planches. Après avoir brillé dans les salles de théâtre, elle se fait connaître aux yeux du grand public en 2005, grâce à son personnage de la Dame du Lac, dans la série comique d’Alexandre Astier, « Kaamelott », diffusée sur M6. Un rôle qui lui met le pied à l’étrier. En parallèle, elle devient la redoutable Joséphine Karlson dans « Engrenages », programme star de la chaîne cryptée – jusqu’en 2020. Un personnage qui lui est cher. « J'ai tout de suite perçu que ce personnage était génial. Elle a démarré très carriériste, prête à tout. Il y a eu une saison de rédemption, puis, victime d'un viol, elle a traversé cette période de reconstruction. Elle a évolué avec moi », nous confiait-elle durant l’été 2020. Puis elle donne rendez-vous aux téléspectateurs, toutes les semaines, sur France Télévision dans « Un village français ». Là encore, les audiences décollent tout comme la notoriété de la comédienne.À lire aussi >>> Audrey Fleurot : « Être une actrice populaire, ça me va très bien » Si elle semble avoir déjà conquis l’univers du petit écran en enchaînant les apparitions remarquées, Audrey Fleurot a également des envies de cinéma. Capable de se glisser tantôt dans la peau d’une fée arthurienne, tantôt dans celle d’une femme déterminée, rien ne semble lui résister. En 2011, son talent séduit le duo de réalisateurs Olivier Nakache et Éric Toledano. Audrey Fleurot donne ainsi la réplique à Omar Sy et François Cluzet dans « Intouchables ». Le film, énorme carton au box-office français, permet de donner une autre dimension à sa carrière déjà prometteuse.Audrey Fleurot, star de la télévision française Si sa filmographie est fructueuse, Audrey Fleurot n’en oublie pas pour autant le petit écran. Le terrain de jeu qui l’a révélé. En 2019, elle fait une apparition fracassante dans « Le Bazar de la Charité ». Une série coproduite par TF1 et Netflix. Deux ans plus tard, elle crée l’événement en décrochant le rôle Morgane Alvaro, une mère célibataire déjantée dotée d’un QI ultra-développé, dans « HPI ». Des facultés qui la mènent à aider la police à résoudre des enquêtes. Sa fraîcheur, son bagou sans filtre et son humour charment les téléspectateurs. À tel point que l’actrice permet à la première chaîne d’enregistrer des records d’audience à six chiffres. En cours de diffusion – et déjà disponible sur Salto – la saison 2 aussi réussie que la précédente laisse présager la même conclusion.Audrey Fleurot a donc tout d’une grande. Actrice talentueuse, infatigable et solaire, elle a su se faire une place dans le cœur des Français qui la regardent désormais par millions.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles