Aurélie Pons : "Danse avec les Stars, ça sera un très gros challenge"

·6 min de lecture
French actress Aurelie Pons poses during a photocall for the TV show "Ici tout commence" as part of the 60th Monte-carlo Television Festival in Monaco, on June 20, 2021. (Photo by Valery HACHE / AFP) (Photo by VALERY HACHE/AFP via Getty Images)

Le casting de Danse avec les Stars est tombé. Sans surprise, on y retrouve une actrice de la série culte de TF1 : Aurélie Pons, qui interprète la jolie Salomé dans Ici tout commence. À l'occasion du Festival de Télévision de Monte-Carlo, l'ancienne Miss Provence nous a fait quelques confidences sur sa vie, son rôle... Et sa passion pour la danse.

Il y a encore quelques mois, Aurélie Pons n'était pas vraiment connue du grand public. Elue Miss Provence en 2018, la jeune femme a refusé de participer à l'élection de Miss France 2019, cédant sa place à sa deuxième dauphine. Depuis quelques mois, elle cartonne dans Ici tout commence, le spin-off de la série Demain nous appartient, et elle sera bientôt sur le parquet de Danse avec les Stars. Plus rien n'arrête la jeune comédienne. 

Votre personnage d'Ici tout commence vient de retrouver sa mère biologique. Est-ce que vous savez déjà ce qui l'attend pour la suite ?

Salomé a retrouvé sa maman, et dans l'arche à venir, on va beaucoup la voir avec ses proches, dans un tout nouveau décor que les téléspectateurs ne connaissent pas encore, ça va être très sympa. Mon personnage va aider sa mère à sortir de l'emprise quelle subit de la part de son compagnon. C'est une histoire qui parle beaucoup à Salomé, qui a elle-même été victime d'un pervers narcissique. Elle va également vouloir chercher son père. Pour la suite, je ne peux rien vous dire : on sait en moyenne deux ou trois semaines à l'avance, avant le tournage, ce qui va se passer pour nos personnages. Du coup, je ne sais pas ce qui va se passer au-delà de l'été !

Est-ce qu'il vous arrive de donner des indications aux scénaristes et aux auteurs sur vos envies pour votre personnage ?

Non, pas vraiment. Je leur fais confiance à 100% et j'essaye de respecter le plus possible leur travail, qu'ils font à merveille. Chaque mot est réfléchi pour mon personnage, et je ne me vois pas changer ça.

Vidéo. Ici tout commence : ce qui vous attend cet été

Comment est-ce que vous travaillez vos scènes ? En solo, ou avec les autres acteurs d'Ici tout commence?

Moi je suis plutôt du genre auditive, donc j'aime bien écouter la réplique de la personne en face de moi pour donner la mienne. Du coup, j'aime pouvoir travailler avec mes partenaires de scène. Mais sur un format de quotidienne, c'est au final assez rare de pouvoir bosser ensemble, parce que ça va très très vite. Et quand ce n'est pas possible, j'enregistre leurs répliques sur mon téléphone. Mais finalement, cette rapidité de tournage nous apprend à lâcher prise, à avoir un peu plus de spontanéité.

Vous avez failli renoncer à votre carrière avant d'être castée dans Ici tout commence...

Je suis partie de rien du tout, j'ai débarqué de ma campagne profonde à Paris, et j'ai commencé à harceler les agents en leur disant que je voulais devenir actrice. J'ai envoyé des centaines de mails jusqu'à ce que l'un d'entre eux me réponde, j'ai fait pas mal d'auditions... Et à un moment, je me suis dit que j'allais devoir passer à autre chose, parce que ça ne marchait pas. Jusqu'au jour où on m'a appelée pour me dire que j'avais décroché le rôle de Salomé. C'était l'achèvement de beaucoup de persévérance, et je ne peux être que reconnaissante, surtout avec une ambiance comme celle qu'il y a sur le tournage. J'étais vraiment sur le point d'abandonner, j'enchaînais les petits jobs à côté, et j'avais vraiment besoin de pouvoir vivre de ma passion.

Ça vous a changé de l'univers des concours de beauté, de Miss Provence ?

Le monde du mannequinat m'a bien démolie. Le fait de tomber sur un plateau comme ça, avec une telle bienveillance, tellement d'entraide... C'est vraiment une expérience de fou, d'autant que ça m'a ouvert des portes pour des projets dont je ne peux pas encore parler.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Hasard du calendrier, pendant la diffusion de toute la première partie d'Ici tout commence (qui évoque une école de cuisine, ndlr), les restaurants ont été fermés en France à cause du Covid...

J'ai bien conscience que pour de nombreuses personnes, cette année a été très difficile. Pour moi, ça a été la meilleure année de ma vie, grâce à la série. Surtout que nous avons eu de la chance : le tournage n'a pas du tout été impacté par la pandémie. Mais avant de devenir actrice, j'ai pas mal bossé dans le milieu de la restauration. C'est un domaine que je connais de près, et je me suis sentie très touchée parce qu'ils ont traversé. Les pauvres, ils ont beaucoup souffert avec le Covid.

Vous avez créé de vrais liens avec vos camarades de tournages ?

C'est fou parce que les gens avec qui je tourne le plus dans la série sont devenus de vrais amis. Julie Sassoust (Anaïs, ndlr) est devenue mon amie, ma confidente. On se voit toujours en dehors du tournage, et elle m'a beaucoup aidée dans ce changement de vie, cette popularité que j'ai gagné. Ça fait du bien de pouvoir échanger avec quelqu'un qui traverse la même chose, sur nos peurs, nos doutes. Et puis il y a Clément Rémiens, bien sûr. Mon petit Clément, qui est devenu un vrai ami. Il me fait tellement rire sur le tournage, il a beaucoup d'humour. Heureusement qu'il est là, car il me permet de décompresser. Il adore faire rire, vraiment !

Vidéo. Aurélie Pons : 4 infos à connaître sur l'actrice

Il y a pas mal de personnes d'Ici tout commence et de Demain nous appartient qui ont participé à Danse avec les Stars. Ça vous plairait ?

Il y a quatre personnes du tournage qui on fait Danse avec les Stars, et c'est tous des mecs. Il serait tant que ce soit au tour d'une fille ! En plus, quand j'étais petite, la danse, c'était vraiment mon activité. Donc pourquoi pas ? Après, je suis quand même de nature très stressée, donc ça serait un gros gros challenge.

Et Koh-Lanta ?

Pourquoi pas ? Je l'ai fait un peu dans la vie, déjà, lors de mes voyages. Mais c'était sans les caméras, tout ça.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce contenu peut également vous intéresser :

A LIRE AUSSI

> PHOTOS Danse avec les stars 11 : découvrez le casting complet de la prochaine saison de l'émission de TF1

> Ici tout commence : 5 choses à savoir sur le spin-off de Demain nous appartient

> Ici tout commence : Aurélie Pons bouleversée par le message d'une fan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles