Auriculothérapie : cette pratique qui soigne les maux par l'oreille

Carole De Landtsheer
·1 min de lecture

Et si l’oreille était le reflet de nos dysfonctionnements internes ? Partant de ce principe, cette médecine non conventionnelle agit sur nos maux pour mieux les apaiser.

Une pratique reconnue par l’OMS

Cette thérapie occidentale a été développée et codifiée dans les années 50 par le Dr Paul Nogier. Celui-ci a établi une cartographie du pavillon de l’oreille, une zone innervée de nerfs cervicaux, sur laquelle il a répertorié environ cent soixante « points réflexes » correspondant à différentes parties du corps. L’auriculothérapie s’appuie sur la stimulation de ces points auriculaires pour soulager les troubles fonctionnels (n’ayant pas d’origine organique) et, surtout, les douleurs. C’est une réelle pratique médicale, reconnue par l’OMS, à la différence de la réflexologie auriculaire (voir encadré).

Le principe ? L’oreille ressemblerait à la forme d’un fœtus à l’envers, le lobe correspondant à la tête, la conque aux viscères, l’anthélix aux membres, etc. « Le pavillon de l’oreille est relié aux centres du cerveau, un peu comme le clavier d’un ordinateur est connecté à un réseau informatique. Le fait d’appuyer sur une touche agit sur la programmation du système d’autorégulation de l’organisme », explique de façon imagée Nadia Volf, médecin et auriculothérapeute, auteure de la Symphonie des méridiens du corps (Guy Trédaniel). En cas de douleur, cette technique active le mécanisme nerveux inhibiteur de la souffrance dans la zone correspondante.

Elle soulage les douleurs les plus résistantes

Cette médecine non conventionnelle peut soulager les douleurs...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi