Publicité

AVC : 3 informations que les femmes doivent connaître sur leurs risques, selon cette experte

Un accident vasculaire cérébral (ou AVC) est une perte soudaine d’une ou plusieurs fonctions du cerveau. Sa gravité dépend de la localisation et de l’étendue des zones cérébrales concernées. En 2021, plus de 120.000 personnes ont été touchées par un AVC aigu en France, selon l’Assurance Maladie, dont 52,6% d’hommes et 47,4% de femmes. Les accidents vasculaires cérébraux représentent la première cause d’handicap acquis chez l’adulte, ainsi que la première cause de décès chez la femme, d'après l’Inserm. Il est donc important de s'intéresser aux risques spécifiquement féminins d’AVC.

Au-delà de l’âge, il existe de nombreux facteurs de risque, tels que des antécédents familiaux, mais aussi la présence du diabète, d’une hypertension artérielle, d’une fibrillation auriculaire, d’un taux élevé de cholestérol, de l’obésité, du tabagisme, d’une consommation excessive d’alcool, ou encore du manque d’activité physique. Mais le sexe expose également a différent risques de souffrir d’AVC. C’est pourquoi Tracy Madsen, professeure agrégée de médecine d'urgence et d'épidémiologie à l’Université de Brown (Etats-Unis) et médecin traitant, a partagé les idées clefs à retenir sur le risque pour les femmes d'être touchées par un AVC. En effet, elle a participé à plus de 35 projets de recherche sur les femmes et les accidents vasculaires cérébraux, axés sur les soins et traitements, mais aussi sur les facteurs de risque.

Si le risque d’accident vasculaire cérébral augmente avec l’âge, Tracy Madsen explique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite