Baby clash : un couple sur deux a eu envie de rompre après la naissance du dernier-né

© Ponomariova_Maria/iStock

Même attendue et désirée, l’arrivée d’un nouveau-né est un tsunami qui peut faire vaciller les plus solides des couples et perturber leur intimité, révèle ce nouveau sondage.

Manque de sommeil, stress et journées bien chargées… Quand un bébé survient au sein d’un foyer, il est évidemment le plus souvent accueilli avec bonheur par ses parents. Mais cela ne l’empêche pas de chambouler la vie de couple, parfois jusqu’à la rupture.

Ce phénomène du « baby clash » est au cœur de la nouvelle étude IFOP pour l’entreprise Sleepyz.fr, publiée ce jeudi 1er décembre. Réalisée auprès de 1 001 femmes et hommes parents d’enfants de moins de 3 ans, elle montre qu’après la naissance d’un enfant, les disputes au sein d’un couple deviennent plus fréquentes.

Lire aussi >> Baby clash: quand la naissance d'un enfant entraîne la fin du couple

Les tâches parentales, principal motif de dispute

L’un des sujets récurrents de friction est la répartition des tâches parentales. Ce sont 81 % des jeunes parents interrogés qui indiquent ainsi qu’il s’agit d’un motif de conflit avec leur partenaire – 15 % précisent même que les disputes surviennent « tout le temps », et 40 % « parfois ».

Quand elles s’ajoutent à des tensions antérieures, ces disputes peuvent conduire certains couples à la séparation. 50 % des personnes interrogées expliquent avoir déjà songé à rompre avec le père ou la mère de leur dernier-né, parmi lesquels 16 % sont passés à l’acte.

Les femmes (52 %) sont en la matière plus nombreuses que les hommes (47 %) à avoir pensé à mettre fin à leur relation avec le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi