Bactéries : cet accessoire du quotidien que l'on oublie trop souvent de nettoyer

·1 min de lecture

Serviette de bain, porte-monnaie, smartphone… On le sait : de nombreux objets du quotidien sont de véritables nids à bactéries et doivent être nettoyés de façon très régulière. De nouveaux travaux britanniques mettent en lumière un autre accessoire très répandu et particulièrement sale : les pinceaux à maquillage.

Pour le découvrir, l’Aventus Clinic, situé à Hitchin, en Angleterre, a analysé différents types de pinceaux à maquillage, afin de tester la présence de bactéries, de levures et de moisissures. Elle a ensuite dressé le classement de 11 pinceaux à maquillage les plus sales.

Au total, 4.364 colonies de levures et de bactéries ont été retrouvées. L'analyse révèle même qu’une cuvette de toilettes abrite moins de bactéries que ces accessoires ! Les trois pinceaux à maquillage les plus sales sont, dans l’ordre :

Le classement comprend aussi les beauty blender, les eyeliners, les brosses à mascaras, à sourcils ou encore les pinceaux pour fond de teint. "Même après qu'une personne utilise un pinceau de maquillage pour la première fois, il formera déjà des colonies de bactéries", a précisé le Dr Suhail Alam, directeur médical de l'Aventus Clinic à Jam press, dont les propos ont été relayés par le New York Post.

Comment expliquer que les pinceaux à maquillage soient si sales ? "Avec l'utilisation quotidienne, les brosses vont automatiquement commencer à recueillir la saleté, les polluants, l'huile et les cellules mortes de la peau, c'est pourquoi les brosses de maquillage agissent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles