Balade en Californie du Sud : l'océan aux portes du désert

C'est LA station balnéaire de la mégapole, aussi célèbre pour ses kilomètres de sable que pour ses sauveteurs en mer sexy, rendus célèbres par la série Alerte à Malibu. À Santa Monica, le vélo est roi. Les cafés Perry's qui bordent le Pacifique louent des bicyclettes afin d'arpenter la piste cyclable de 30 km qui trace son chemin entre les palmiers, le long de la plage. De Malibu au nord à Marina Del Rey au sud, il faut savoir rouler sans se presser, s'arrêter pour humer l'atmosphère de cette Californie nonchalante. Le Santa Monica Pier, longue jetée en bois qui fend l'océan depuis 1909 et sur laquelle a été installée une fête foraine, fait le bonheur des familles. Aux hôtels et appartements familiaux succède le capharnaüm des maisons rafistolées et des lofts luxueux de Venice Beach. La California attitude y bat son plein ! Hippies et bobos se retrouvent sur l'Ocean Front Walk, le front de mer que se partagent boutiques décontractées et puces improvisées.

On file droit vers le sud, sur la Pacific Coast Highway. Le long des 200 kilomètres qui séparent Los Angeles de San Diego, les plages défilent, spots dorés pour amateurs de glisse comme Huntington Beach, où serait né le surf il y a un siècle. Malgré ses 1,3 million d'habitants, la plus ancienne ville californienne (fondée en 1769 !) ouvre une délicieuse parenthèse artistique. Concentré de maisons en adobe ripolinées, le secteur d'Old Town évoque son passé mexicain. Oubliez vos préjugés, on ne mange pas que des hamburgers en Californie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles