Publicité

Ballonnements récurrents : comment savoir si c’est un signe de l’intestin irritable ?

"Le terme ballonnement désigne une distension abdominale qui survient généralement après les repas, plus ou moins douloureuse et s’accompagnant parfois de troubles du transit", rappelle le Dr Pierre Nys, endocrinologue-nutritionniste, ex-attaché des Hôpitaux de Paris. (1) Ces ballonnements sont dus à une production de gaz. Les ballonnements sont un des symptômes digestifs fonctionnels (sans anomalie des organes) les plus fréquents.

Le syndrome de l’intestin irritable (SII), auparavant appelé colopathie fonctionnelle est un trouble fonctionnel intestinal. Cette maladie chronique est très fréquente. Elle touche environ 8% de la population, le plus souvent des femmes et des personnes de moins de 50 ans. Un des symptômes-phare est la douleur abdominale fréquemment associée à un ballonnement Mais pour faire le diagnostic de syndrome de l’intestin irritable, d’autres critères doivent être présents. Il faut appliquer les critères Rome-IV qui servent à faire le diagnostic de ce trouble fonctionnel. Les douleurs abdominales doivent être présentes depuis au moins 6 mois et au moins un jour par semaine durant les 3 derniers mois. Au moins 2 des 3 critères suivants doivent être associés à ces douleurs : douleurs soulagées ou aggravées par l’émission de selles, changement dans la fréquence des selles ou dans la forme des selles (diarrhée, constipation ou alternance de diarrhée et de constipation). "Tous ces signes apparaissent de façon progressive et s’accentuent ensuite. Ils sont majorés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite