EN IMAGES - Béatrice Dalle fête ses 56 ans : retour sur le parcours de l'actrice

Virginie Guichaoua
·10 min de lecture
Photo credit should read Anne-Christine Poujoulat/AFP via Getty Images
Photo credit should read Anne-Christine Poujoulat/AFP via Getty Images

Joyeux anniversaire ! Béatrice Dalle fête, ce 19 décembre 2020, ses 56 ans. À cette occasion, (re)découvrez le parcours de la comédienne la plus rebelle du cinéma français, qui - avec sa personnalité haute en couleur - a réussi à imposer un style et une carrière unique dans le septième art.

Qui est Paul Bichet-Galaup, son futur mari âgé de 23 ans ?

Après sa longue et médiatique idylle avec JoeyStarr, Béatrice Dalle s’apprête à se marier pour la troisième fois avec un dénommé Paul Bichet-Galaup, son actuel fiancé âgé de 23 ans. De lui, on ne sait pas grand-chose si ce n’est qu’il a rencontré l’actrice il y a un peu plus d'un an lors d'une séance photo pour un magazine anglais. “Du jour où ils se sont rencontrés, elle dit qu'ils ne se sont plus lâchés”, rapporte le magazine Gala, qui décrit l’heureux élu comme quelqu'un “pratiquant les sports extrêmes”.

VIDÉO : les moments forts de la vie de Béatrice Dalle, en une minute

Si la situation sanitaire avait pu le permettre, le couple aurait dû se passer la bague au doigt cette année. Mais les choses étant ce qu’elles sont, la cérémonie a été pour le moment reportée à une date ultérieure. Ce qui n’empêche pas la star de présenter déjà son compagnon comme “son mari”. Un compagnon qu’elle souhaite épouser “à l'église”, ce qui n’avait pas été le cas pour ses deux précédents mariages.

Instagram/Béatrice Dalle
Instagram/Béatrice Dalle

Son crush pour le Prince Charles

Si on reconnait à Béatrice Dalle ses liaisons plutôt rock n’roll avec des hommes n’ayant pas vraiment le profil du gendre idéal, contre toute attente, cette dernière avait néanmoins avoué en 2009 à Marie-Claire qu’elle en pinçait pour le Prince Charles. “Je vais vous faire marrer, mais j'aurais adoré épouser le Prince Charles. Il me plaît beaucoup, ce type-là ! Il est touchant. Et puis tout ce protocole royal m'aurait beaucoup plu” affirmait la comédienne de 37°2 le matin, qui ajoute avoir même eu une petite pointe de jalousie envers Lady Diana. “J'aime autant les punks que les aristos et j'adore ce type. Quand il s'est marié, j'ai fait une dépression !”. Blague ou vraie déclaration d’amour ? Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il est peu probable que la Reine Elisabeth II aurait apprécié cette union…

Pourquoi elle n’a pas eu d’enfant ?

Toujours franche lorsqu’il s’agit de parler d’elle, Béatrice Dalle avait très ouvertement répondu à la journaliste Léa Salamé, qui en 2019 sur France Inter, lui avait demandé pourquoi elle n’avait pas eu d’enfant. À cette question intime, elle avait expliqué sans détour ne vouloir être “dépendante de rien ni de personne”. “Je ne pourrais pas assumer cette dépendance, c’est impossible. Avoir une responsabilité à perpétuité, je ne pourrais pas, alors que j’adore les enfants”, avait confié l’actrice de 17 fois Cécile Cassard, qui assume le fait de ne pas être portée sur la maternité. “J’ai une sœur, on a dix ans de différence, et lorsqu’elle a eu sa première fille, ça ne me parlait pas du tout. (...) Ça ne m’émeut pas, ça ne me touche pas. On n’est pas forcément des p*tain de génitrices, on n’est pas là pour mettre bas !", avait-elle conclu avec force, libérant ainsi une parole pas toujours bien vue par la société.

La plus belle histoire d’amour de JoeyStarr

Entre Béatrice Dalle et le rappeur JoeyStarr, l’amour s’est conjugué dès le départ avec le mot “passion”. Véritables âmes sœurs, ils ont formé pendant une dizaine d’années un couple mythique qui a malgré tout fini par imploser.

VIDÉO : Le recadrage de JoeyStarr à Anne-Elisabeth Lemoine à propos de sa relation avec Béatrice Dalle

Selon l’ex-membre de NTM, les deux amants était trop fusionnels. “Béatrice et moi, c'est alchimique, d'une substance qui nous a soudés jusqu'à nous perdre. On n'a pas eu le temps d'avoir les bougies, on a tout cramé dès le départ. On vivait à cent à l’heure”, avait confié en 2019 sur le plateau de C à Vous l’artiste, qui venait faire la promotion de la pièce Elephant Man qu’il jouait avec son ex-compagne. “J’ai toujours pensé que cette fille avait été un cadeau pour moi”, avait-il ajouté avec pudeur. Une belle déclaration à laquelle l’intéressée s’était empressée de répondre. “Ça a été tellement passionnel entre nous. Ce n’est pas parce qu’on ne couche plus ensemble que le mec devient moins intéressant à mes yeux… C’est toute ma vie réunie”.

Photo by FocKan/WireImage
Photo by FocKan/WireImage

Elle a refusé un rôle dans Pulp Fiction

Sollicitée par de grands réalisateurs tout au long de sa carrière, Béatrice Dalle a également vu un jour Quentin Tarantino s’intéresser à elle pour lui proposer un rôle, et pas n’importe lequel… Le cinéaste américain, qui en ce temps-là était sur le point de tourner le cultissime Pulp Fiction, avait en effet décidé de caster l’actrice française pour le rôle de Mia Wallace. Une proposition que cette dernière a toutefois préféré décliner pour des raisons bien précises comme elle le racontait en septembre 2020 au média Konbini. “Il y a eu un casting, j’adore Tarantino, mais je ne parle pas anglais”, s’était justifiée la comédienne, qui avoue ne pas avoir le “culte du cinéma américain”. “J’aime beaucoup les films de Tarantino, celui-là en particulier, mais à la fois je l’aime aussi parce que c’est les acteurs qui sont dedans qui le réalisent, qui font que c’est bien. Si je devais regretter de ne pas parler anglais, ça serait plus pour le cinéma anglais. J’adore leurs acteurs et leurs réalisateurs bien plus que le cinéma américain”.

Photo by Bertrand LAFORET/Gamma-Rapho via Getty Images/DR
Photo by Bertrand LAFORET/Gamma-Rapho via Getty Images/DR

Son mariage avec un détenu

En 2005, alors qu’elle était de passage en tant que visiteuse à la maison d’arrêt de Brest, Béatrice Dalle s’est éprise de Guénaël Meziani, un homme qui purgeait une peine de prison pour viols et séquestration sur son ancienne compagne. N’écoutant que son cœur, la star n’a pourtant pas hésité à se lancer tête baissée dans cette romance et à se marier la même année avec le détenu. Cependant, leur relation s’est rapidement dégradée. À sa sortie de prison, le repris de justice se montre violent avec elle et ne mettra pas longtemps à être à nouveau condamné pour de multiples dérapages. “J’ai été une femme battue. Quand mon mari taulard est sorti de prison, il m’a fracassée”, avait confié l’actrice dans les colonnes de Télérama. Une situation qui l’a finalement conduite à demander le divorce en 2013, avouant d’elle-même que se marier au sein de l’univers carcéral avait été “une illusion”. “Il avait des qualités intellectuelles qui m’ont séduite, ce n’était pas juste un bad boy. Mais quand il est sorti de prison, ce n’était plus la même chose du tout”.

Une actrice multirécidiviste

En 1992, alors qu’elle au top de sa notoriété, Béatrice Dalle se voit condamnée à six mois d'emprisonnement avec sursis et à 20 000 francs (3 933 euros) d'amende pour un vol de bijoux commis dans une joaillerie parisienne. Un dérapage qui fera les choux gras de la presse à scandale, et qui écornera un peu plus encore l’image sulfureuse de la star. D’autant plus que ce n’est pas le seul forfait qu’on lui impute. En 1996, elle a écopé à nouveau d’une amende pour usage de stupéfiants, avant d’être arrêtée en 1999 à Miami pour possession de cocaïne. Des dérapages que la jeune femme rebelle dit avoir toujours assumé : “Je pense que si on fait une chose, il faut l’assumer. Je fais telle erreur, je ne me cache pas derrière la responsabilité de quiconque. J’assume. Je crois que j’ai toujours assumé”, avait-elle un jour revendiqué dans Vanity Fair.

Le jour où elle a clashé PPDA en direct sur TF1

Invitée en 1992 au JT de 20h de TF1 pour parler de La Belle Histoire, le dernier film qu’elle venait de tourner avec Claude Lelouch, Béatrice Dalle n’a pas hésité à humilier en direct Patrick Poivre d’Arvor qui avait osé lui poser une question embarrassante. À l’époque en pleine polémique après s’être rendue coupable d’un vol dans une bijouterie, elle avait vu le journaliste l’interroger maladroitement sur cette affaire. “Est-ce que vous regrettez d’avoir volé des bijoux?” lui avait demandé sans détour un PPDA cherchant à la déstabiliser. Ce à quoi la jeune artiste, qui avait décidé de ne pas se démonter, n’avait alors pas hésité à lui rétorquer : “Et vous, est-ce que vous regrettez certaines lettres que vous m’avez envoyées ? Et dont je ne vous aurais jamais parlé si vous ne m’aviez pas posé cette question, alors que l’on vous avait demandé avant de vous taire ? Vous n’avez pas de parole.” De quoi renvoyer dans les cordes le présentateur.

Capture d'écran youtube
Capture d'écran youtube

Pourquoi elle est interdite de séjour aux États-Unis

Depuis 1997, Béatrice Dalle a interdiction de se rendre aux États-Unis. La raison ? Elle en serait venue aux mains avec un ambassadeur au point de le gifler. Un geste incroyable qu’elle n’hésite pas à revendiquer des années encore après les faits. “Il m'a juste parlé comme un chien et que tu sois ambassadeur ou pas j'en ai rien à f**tre si tu me respectes, je te respecte, si tu me respectes pas je te ni*ue ta mère”, avait déclaré en 2018, la comédienne, dont l’interdiction de séjour sur le sol américain - initialement d’une durée de sept ans - semble se prolonger. Bien qu’elle soit persona non grata au pays de l’Oncle Sam, cela ne l’empêche pas d’y être une véritable icône de la culture populaire. “Il y a une dizaine d’années, je regardais la télé et je suis tombée par hasard sur un épisode des Simpson dans lequel Marge et Homer fêtent la Saint-Valentin, et Homer sort une K7 vidéo de 37°2 le matin où je suis dessinée en Simpson. Je suis dans un épisode des Simpson ! Vous vous rendez compte, la consécration !”, rapportait-elle un jour avec fierté.

Elle a déjà goûté à la chair humaine

Depuis ses débuts fracassants au cinéma, un parfum de scandale entoure Béatrice Dalle. Jugée provocante et scandaleuse, cette dernière reconnait volontiers qu’elle a connu une jeunesse tumultueuse faite souvent de consommation de drogue et d'alcool. Des produits qui l’ont poussé parfois à tenter des expériences limites, comme cette fois où - avec une amie étudiante en médecine - elle a consommé de la chair humaine. “Dans son apprentissage, elle prenait des cours de dissection et je l'ai accompagnée une ou deux fois. Je suis prête à tout expérimenter, sinon la vie m'ennuie”, expliquait en 2017 à Libération celle qui a avoué avoir mangé un bout d’oreille humaine. “Ce petit bout d'oreille n'avait absolument aucun goût”, avait ainsi lâché la comédienne, ajoutant pour se dédouaner que ce qui [lui] tient à cœur, est de ne pas atteindre à l'intégrité physique et morale des gens. “À partir de là, je fais ce que je veux de ma vie”.