Publicité

Notre besoin de sommeil change-t-il au cours des saisons ?

Et si finalement nous ne différions pas beaucoup des animaux qui hibernent comme la marmotte, le hamster, le loir, le hérisson… D’accord, nous ne mettons pas notre vie entre parenthèses durant les mois d’hiver, mais notre sommeil a quand même besoin de s’adapter aux saisons. C’est le constat du Dr Dieter Kunz, qui a réalisé une étude auprès de 292 personnes et dont les résultats sont parus dans la revue Frontiers in Neuroscience du 17 février 2023.

Un sommeil plus long en hiver

L’étude a été réalisée à l’aide d’une polysomnographie, un examen qui permet d’étudier la physiologie du sommeil. Les chercheurs se sont aperçus que la durée de sommeil des participants était plus longue en hiver qu’en été. Durant la période hivernale, la durée de sommeil était augmentée d’une heure, et celle du sommeil paradoxal, période où l’activité cérébrale est proche de la phase d’éveil, était plus longue de 30 minutes par rapport à l’automne et au printemps.

Un coucher plus tôt en hiver

Ce besoin supplémentaire de sommeil en hiver incite les chercheurs à conseiller de se coucher plus tôt en hiver. Le Dr Dieter Kunz, auteur de l’étude, explique : « Si nos performances restent inchangées pendant l’hiver, la physiologie humaine est régulée à la baisse, avec une sensation de ‘marche à vide’ en février et mars. » Alors, vivement le printemps que l’on...

Lire la suite