Publicité

"Biblio-Fil" : Camille de Peretti nous ouvre les portes de sa bibliothèque (podcast)

La source d’inspiration de la romancière Camille de Peretti pour son dernier roman, prétexte à traverser les époques et les lieux – Vienne en 1900, le Texas dans les années 1980, l’Italie aujourd’hui – a été un tableau de Gustav Klimt, Portrait d’une dame. Une œuvre d’art qui eut un destin hors du commun : peint en 1910, il fut retouché pour une raison inconnue par le peintre lui-même un an avant sa mort, plus tard acheté par une galerie, puis volé et retrouvé dans des circonstances improbables. Que de mystères ! Et c’est sans compter celui qui persiste autour de la jolie jeune femme du portrait, car aucun spécialiste de l’art n’est parvenu à identifier qui elle était en réalité... Une histoire parfaite pour signer un roman d’aventures, qui mêle la grande et la petite histoire avec talent.

Le roman débute avec Isidore, né à Vienne et qui, avant de débarquer aux États-Unis, a déjà connu des drames dans sa courte existence. C’est un garçon intelligent et débrouillard qui, pour gagner sa vie, est cireur de chaussures à Manhattan. Placé à un endroit qui voit passer beaucoup d’hommes d’affaires, Isidore n’a pas les oreilles dans sa poche et peu à peu, la Bourse n’a plus de secrets pour lui. Pour s’extraire de sa condition, devenir riche et épouser la jeune fille qu’il convoite, il ne suffit pas d’être malin, il faut aussi savoir prendre des risques, se montrer audacieux et avoir de la chance. Le krach boursier de 1929 est-il le moment idéal pour lui ?

Plus tard, il taira son passé à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite