Bien choisir son vélo électrique

·1 min de lecture

Ecologique et accessible à tous, ce moyen de locomotion fait de plus en plus d’émules. Pourquoi pas vous? Conseils pour trouver votre monture…

Côté confort

Si le vélo à assistance électrique (VAE) est devenu un accessoire de mode et que les nouvelles collections font la part belle au look rétro avec selle et poignées en cuir, il ne faut pas pour autant oublier l’aspect pratique. Avant d’investir, on réfléchit aux circonstances dans lesquelles on compte utiliser l’engin. Pour le « vélotaf », c’est-à-dire le trajet domicile-bureau, on préférera un cadre sur lequel on se tient bien droit avec une selle confortable, car cette position permet une bonne vision de la route, des véhicules, des autres cyclistes… Au contraire, pour se promener pendant des heures, on choisira un modèle au guidon plus bas, car rouler avec le corps légèrement penché permet d’appuyer plus efficacement sur les pédales et de tenir sur la durée.

Conseil « performance » Les petites roues sont plus faciles à manier pour débuter sur de petites distances, alors que les grandes roues garantissent un meilleur déploiement : plus de vitesse et de confort sur les longues distances.

Côté technologie

Acheter un VAE, c’est aussi sélectionner une batterie et un moteur intégré, qui se recharge et « assiste » le pédalage. Concernant la batterie, plus l’ampérage est élevé, généralement entre 8 et 17 ampères-heures (Ah), plus l’autonomie s’accroît. Pour le « vélotaf », 11 Ah suffisent. Montez jusqu’à 14 Ah si vous l’utilisez pour des balades. De même, plus le voltage...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles