Publicité

Bilan de fertilité à 25 ans : quel sera le remboursement ?

Une annonce qui a fait grand bruit. Lors de sa conférence de presse du 16 janvier, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que face à l'infertilité en hausse, “un grand plan de lutte contre ce fléau sera engagé pour permettre justement ce réarmement démographique”. Parmi, les pistes étudiées par l’Élysée, la mise en place d'un congé de naissance pour remplacer le congé parental mais aussi la possibilité de la mise en place de bilan de fertilité à l’âge de 25 ans chez les Français qui le souhaitent.

Cette mesure intervient alors que, selon les chiffres de l’Insee, le désir d’enfant des Français s’élève en moyenne 2,3 par personne interrogée contre un taux de natalité de 1,8. Si les causes peuvent être multiples, pour expliquer cet écart, l’Élysée a évoqué dans un point presse téléphonique qui déroulé le 22 janvier une “hausse de l’infertilité qui touche de plus en plus de couples”, estimant que cela concerne près de 3 millions de personnes en France. Pour y remédier, le gouvernement souhaite notamment miser sur la prévention et la sensibilisation.

Des mesures sont donc en cours de réflexion, parmi lesquelles on retrouve une consultation de prévention réalisée à 25 ans, aussi bien pour les hommes que pour les femmes, à l’issue de laquelle, le médecin pourra prescrire un spermogramme pour les hommes et un examen gynécologique pour les femmes. Cet examen serait entièrement pris en charge par la Sécurité sociale.

Pour rappel, un spermogramme est un examen pratiqué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite