La blanquette de veau maison, la recette incontournable pour recevoir

·1 min de lecture

Recette traditionnelle par excellence, on vous explique comment réaliser une délicieuse blanquette de veau maison.

Avant de s’attaquer à la recette, passons en revue les questions que l’on s’est tous·tes déjà posées sur la blanquette de veau. 

Quelle viande choisir pour la blanquette de veau ?

Le secret d’une blanquette fondante à souhait réside principalement dans sa cuisson lente, mais surtout dans le choix des morceaux de veau. 
Comme le fameux bœuf bourguignon traditionnel, on sélectionne des pièces nécessitant une cuisson longue comme le tendron ou la poitrine de veau. Ce sont d’ailleurs ces parties grasses qui, en rayons, se cachent sous l’appellation « viandes à blanquette ». 
Pour une blanquette réussie, il est cependant conseillé d’utiliser un mélange de viandes grasses et maigres. Dans cette seconde catégorie, on retrouve le collier et l’épaule de veau qui sont adaptés aux ragoûts. 

Pourquoi doit-on faire blanchir les morceaux de veau avant de les cuire ?

Blanchir la viande consiste à la plonger dans l’eau froide et porter le tout à ébullition pendant quelques minutes. Il faut alors retirer, à l’aide d’une écumoire, l’écume qui se forme en surface pour débarrasser la viande de ses éventuelles impuretés.
Si cette précuisson peut sembler superflue, elle reste cependant cruciale pour obtenir une chair moelleuse et tendre. 

Qu’est-ce qu’un roux ?

Le roux est une préparation à base de farine et de beurre fondu, cuite à la casserole et mouillée avec un liquide comme du bouillon, du lait ou du vin. On peut l’utiliser tel...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles