Publicité

Bongo, loutres… Ces animaux viennent de naître dans nos parcs animaliers

A la Ménagerie du Jardin des plantes, un bébé kangourou d'une espèce rare, le dendrolague de Goodfellow, passe une tête.   - Credit:F-G Grandin
A la Ménagerie du Jardin des plantes, un bébé kangourou d'une espèce rare, le dendrolague de Goodfellow, passe une tête. - Credit:F-G Grandin

C'est le printemps. Le temps des amours, des naissances et des miracles. Pour la seconde année consécutive, le Safari de Peaugres, en plein cœur de l'Ardèche, a accueilli un nouveau membre au sein de la famille de Bongo de montagne, N'dogo, « petit » en swahili.

Un véritable événement, car la reproduction de cette espèce classée en « danger critique d'extinction » reste rarissime dans les zoos.

Saki, loutres…

Le parc compte plusieurs autres naissances. Le 10 décembre 2022, après une gestation de cinq mois, un bébé saki a vu le jour. Ce singe arboricole à face blanche, surnommé « singe volant » pour son agilité, est originaire des forêts tropicales persistantes d'Amérique du Sud. Chassé pour sa viande, il est classé sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Toujours au Safari de Peaugres, le 8 novembre dernier, après 60 jours de gestation et un peu plus d'un an après sa première portée, la maman loutre a donné naissance à trois beaux bébés : deux mâles et une femelle.

La loutre d'Asie est une espèce protégée et figure en tant qu'espèce menacée sur l'Annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction. La disparition de ses proies, la destruction de son habitat et le braconnage ont fait diminuer de 30 % sa population lors de ces trente dernières années.

La famille des tamarins pinché s'agrandit

Au Parc animalier d'Auvergne Ardes-sur-Couze (Puy-de-Dôme [...] Lire la suite