Publicité

Ce bonnet pour le nez venu de Corée a l’air ridicule, mais n’est pas si inutile qu’il n’y paraît

MODE - Ce petit bonnet pour le nez est-il ridicule ? Mignon ? Drôle ? Cet accessoire n’a rien de nouveau mais il semble faire son retour dans les pays habitués au froid comme la Corée ou les pays nordiques.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de l’article, la tendance, originaire de Corée du Sud, a commencé à s’exporter à travers le monde depuis que le TikTokeur Jeff Kimie, en a parlé à ses 400 000 abonnés. Le créateur de contenu a l’habitude de partager son quotidien en Corée et ne pouvait pas passer à côté de ce qui est « viral » dans le pays selon lui. Il explique alors qu’un foulard se dit « mok do ri » en coréen, tandis que ce foulard pour le nez se nomme « ko do ri ».

La vidéo compte 6,4 millions de vues et a donné des idées à d’autres utilisateurs du réseau social confrontés au froid. Au-delà de son potentiel comique, ce foulard pour le nez qui s’attache derrière les oreilles peut être réellement utile pour protéger son nez, plus sensible aux virus quand il fait très froid.

Une tendance pas si bête que cela

En 2019, le cardiologue et nutritionniste français Frédéric Saldmann rappelait déjà l’intérêt du cache-nez pour prévenir les maladies en hiver, en citant une étude menée par des chercheurs américains : « Ils se sont intéressés aux rhinovirus, [des] virus qui se transmettent par voie aérienne, surtout l’hiver, expliquait le médecin dans son livre Vital ! (éd. Albin Michel). Ils sont les principaux vecteurs du rhume, susceptible de se compliquer en rhino-pharyngite, angine ou bronchite. »

D’après la recherche, ce type de virus aime se multiplier au niveau de la cavité nasale, où il fait seulement 33 °C, « à cause du brassage de l’air froid extérieur », plutôt « que dans les poumons où la température se situe à 37 °C », écrivait Frédéric Saldmann. D’où l’intérêt de bien se couvrir le nez.

Si vous voulez vous aussi protéger vos naseaux du froid, vous pourrez trouver ces foulards pour le nez tricotés à la main sur le site de vente Etsy, où il existe différents designs tous plus mignons (ridicules ?) les uns que les autres.

À voir également sur Le HuffPost :

On est plus fragile face au froid avec l’âge, même si on ne le ressent pas toujours

Pour économiser de l’énergie chez soi par temps froid, voici les astuces faciles d’une experte de l’ADEME