Le rappeur Booba part en guerre contre les influenceurs en Une de Libération

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans un entretien au quotidien, le rappeur affirme être un "lanceur d'alerte" visant certains influenceurs et appelle les pouvoirs publics à "réagir".

Entre Booba et Magali Berdah, la guerre est officiellement déclarée. Et si elle ne date pas d’hier, la Une de Libération datée du 29 juillet a terminé de mettre de l’huile sur le feu entre les deux personnalités publiques. Vous ne comprenez rien à toute cette affaire ? Nous allons tenter de vous expliquer.

Des influenceurs au cœur d’arnaques ?

Tout débute à la fin de l’année 2021 lorsqu’un influenceur affirme que Booba porte une fausse montre de luxe lors d’un shooting photo. Le rappeur n’apprécie que moyennement et décide de tout faire pour se venger de Marc Blata, notamment en enquêtant sur son business : la cryptomonnaie. Il découvre alors que l’influenceur se présente comme un bon conseiller dans le domaine et encourage ses abonnés à investir leur argent. Malheureusement, ces derniers perdent systématiquement leur mise.

Le Duc de Boulogne continue alors sa petite enquête sur les influenceurs en se focalisant sur le drop-shipping, une technique qui consiste à acheter des produits à bas coût, surtout sur des sites comme Wish, pour les revendre nettement plus chers malgré leur mauvaise qualité. Booba va jusqu’à ouvrir une boîte mail pour recueillir des témoignages et monter un dossier. C’est là que Magali Berdah devient la cible préférée de Booba. Celle qui gère la carrière de nombreuses stars de téléréalité est alors régulièrement critiquée, voire harcelée. Elle parviendra d’ailleurs à faire fermer le compte...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles