La bouleversante histoire de Shiloh, morte à 13 ans d’un cancer du sein : « Il y avait la possibilité qu’elle s’en sorte », assure sa maman

Nous sommes en mars 2021. Shiloh, préado de 12 ans, montre son sein gauche à sa mère. La peau est quelque peu orangée et des petits boutons sont apparus depuis plusieurs jours. Diane – la maman – l’emmène alors au centre d’imagerie de Franconville, en banlieue parisienne. Le début du cauchemar. La direction de l’établissement, interrogée par Le Parisien, se souvient : « (…) La mère était très inquiète et demandait une mammographie pour sa fille (…) L’enfant présentait un sein gonflé, chaud et douloureux, symptômes qui évoquaient cliniquement un processus inflammatoire ou infectieux de type mastite, infiniment plus fréquent à cet âge-là ». Une échographie est alors réalisée, sans que rien d’inquiétant ne soit décelé.

« Shiloh était très fatiguée, elle avait du mal à tenir debout »

Mais le 6 avril, la situation de Shiloh ne s’améliore pas. Elle retourne avec sa mère dans un service d’urgences, qui confirme le diagnostic de la mastite. Elle est alors mise sous antibiotiques pendant 15 jours et dirigée vers un dermatologue. Toujours aucune amélioration presque un mois plus tard. « Shiloh était très fatiguée, elle avait du mal à tenir debout », raconte sa mère au quotidien.

Les parents menacés d’un signalement pour maltraitance !

Le 2 mai, Diane découvre dans le lit de sa fille des petites taches : son sein a suinté. Direction cette fois le centre hospitalier Victor Dupouy,...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles